Etrangers malades : une campagne dénonce l’inertie du ministère de la Santé

Etrangers malades : une campagne dénonce l’inertie du ministère de la Santé

17.04.2014
  • Etrangers malades : une campagne dénonce l’inertie du ministère de la Santé - 1

"Aucun gouvernement jusqu’ici n’avait enfermé ou expulsé autant d’étrangers malades." Une dizaine d'associations dont Médecins du Monde, AIDES et la Cimade lancent le 17 avril une campagne virale de mobilisation sur le sujet et invitent à attirer l'attention des ministres concernés. "Depuis la loi du 16 juin 2011, des personnes étrangères gravement malades sont régulièrement enfermées et expulsées vers des pays n'offrant aucune garantie d'accès aux soins. Faute de réaction du Ministère de la Santé sur ce dossier, ces pratiques inhumaines se sont même intensifiées sous la présidence Hollande. Nos associations tirent une nouvelle fois la sonnette d'alarme" annoncent les organisations signataires.

Elles assurent que "des milliers de personnes atteintes d'hépatite C, de diabète ou du VIH vivent désormais sous la menace d'un retour forcé au pays." Les animateurs de la campagne rapportent aussi que, depuis fin 2012, elles ont alerté Marisol Touraine et Manuel Valls afin d'éviter leur expulsion ou de faire cesser leur enfermement d’une trentaine de personnes. "Des alertes qui, hélas, n'ont pas toujours été entendues par les services ministériels", souligne leur communiqué qui réclame "un dispositif transparent, sous la tutelle exclusive du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, afin de garantir la protection des étrangers gravement malades."

La campagne a choisi un mode de mobilisation inédit et un tantinet ludique, puisqu’elle donne rendez vous aux internautes sur http://soignerouexpulser.org. Et leur propose de twitter leur indignation à Manuel Valls, à Marisol Touraine ou au nouveau ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve "pour que les ministres agissent".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 8 Commentaires
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 18.04.2014 à 02h05

Eh Ben les filles c'est pas très optimiste tout ça et j'espère que vous vous confessez au curé d'affoler vos patients comme ça ! Ah ce sont eux qui vous ont assuré que nous étions envahis !? Alors là Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 18.04.2014 à 01h57

Ben oui ma bonne dame autrefois on était riches et on roulait à vélo et on dominait le monde on accueillait l'étranger vu qu'il allait construire nos maisons .
Mais maintenant c'est pu pareil : on Lire la suite

Répondre
 
Christian M Médecin ou Interne 17.04.2014 à 23h00

Le droit de rester en France ne dépend plus de la maladie mais plus de la volonté de tel ou tel médecin ou association qui voudra bien se donner la peine d'expliquer ses droits à l'étranger et de Lire la suite

Répondre
 
Maïa P Médecin ou Interne 17.04.2014 à 19h31

Médecin. L'évidence il faut accepter la vérité

Répondre
 
Evelyne C Médecin ou Interne 17.04.2014 à 19h04

Nous sommes envahis ! Alors voulez-vous que nous crevions tous ou que nous continuions à croire en notre système social ?
La France ne peut plus absorber toute la misère du monde...Et demain du fait Lire la suite

Répondre
 
NATHALIE L Autre Professionnel Santé 17.04.2014 à 19h11

Bravo !

Répondre
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 18.04.2014 à 02h00

Ah ça oui la brave dame elle exprime tout haut ce qu'on nous répète tout bas à la télé. On n'a plus de sou vu qu'on en doit à plein de pays ! Mais c est drôle parce que pleins de pays doivent aussi à Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir