Pas assez de généralistes professeurs pour les thèses des futurs généralistes

Pas assez de généralistes professeurs pour les thèses des futurs généralistes

15.04.2014
  • Pas assez de généralistes professeurs pour les thèses des futurs généralistes - 1

Le CNGE (Collège national des généralistes enseignants) vient de rendre publics les résultats de son enquête annuelle. Occasion pour le Collège que préside Vincent Renard de souligner une fois encore l’insuffisance des effectifs. Au 1er janvier, il dénombrait 33 Professeurs titulaires des universités, 9 Maîtres de conférences titulaires des universités, 68 Professeurs associés mi-temps et 127 Maîtres de conférences associés mi-temps, soit au total 139 postes équivalents temps plein universitaires pour la filière médecine générale dans les 35 facultés françaises. En face, il y avait 14376 internes inscrits dans le cursus du Diplôme d’études spécialisées (D.E.S) de médecine générale dont 3609 se situant au-delà des 3 ans du D.E.S sans avoir achevé leur cursus.

"Le ratio enseignants temps plein/internes s’établit donc à 1/103, alors que le ratio souhaitable serait au moins de 1/20. Ce ratio reste à moins de 1/100 depuis plusieurs années sans aucun rattrapage," tempête le CNGE qui relève que les titulaires universitaires de médecine générale représentent moins de 1% des titulaires universitaires de médecine de France. Pour le CNGE qui pointe un nombre croissant d’internes en attente de pouvoir passer leur thèse, "la situation est de plus en plus préoccupante".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
Thibaut R Médecin ou Interne 15.04.2014 à 23h52

Lol ... la plupart des "jury" ne lisent pas les thèses ou font semblant.... alors un MG ou un spé pour une thèse ... où est la différence ? L'argument est lobbyiste

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
k

Consultations complexes : la Sécu rassure les assurés

Non, les revalos du 1er novembre ne se feront pas sur le dos des assurés ! C'est ce que la Cnamts explique en substance pour rassurer les patients inquiets pour leur portefeuille. La preuve : selon...Commenter

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir