Les "médecins concernés par la retraite" taclent Maudrux

Les "médecins concernés par la retraite" taclent Maudrux

14.04.2014
  • Les "médecins concernés par la retraite" taclent Maudrux - 1

«Il est plus que temps pour celui-ci d’arrêter ces polémiques incessantes et de se consacrer entièrement à sa mission de mieux gérer notamment le régime complémentaire qui en a bien besoin sous peine d’être sanctionné, comme le préconise la Cour des Comptes». Les médecins du SN-MCR (Syndicat National des Médecins concernés par la retraite) n’ont pas du tout apprécié la sortie un rien provoc du président de la CARMF la semaine dernière. En annonçant les chiffres des revenus des médecins, ce dernier liait la contreperformance de 2012 avec les choix de revalorisation au forfait faits par les syndicats et les caisses ces dernières années au détriment de l’évolution de l’acte et y voyait une évolution délétère pour la retraite des médecins libéraux.

«Contrairement à ce que le Président de la CARMF indique dans son communiqué du 10 avril dernier, le montant des cotisations retraite des médecins n’est plus indexé sur la valeur du C.,» rappelle les responsables du CN-MCR dans un communiqué. En effet, poursuivent-ils, «ce montant des retraites est basé sur le revenu dans les 3 régimes, régime de Base, régime Complémentaire et la part proportionnelle en ASV. Dans l’ASV, il persiste une part forfaitaire dont le montant a été fixé jusqu’en 2017 par le décret assurant la survie de ce régime, sans référence à la valeur du C.» Et de souligner, à rebours du raisonnement Maudrux, que «les "primes", qui sont en réalité des rémunérations forfaitaires entrent bien dans le revenu, et déterminent le montant des cotisations, des droits futurs des médecins actuellement en activité et de la revalorisation des pensions.»

Conclusion sans appel du SN-MCR : «Autant le constat fait sur la baisse des revenus dans notre profession est alarmant, autant les commentaires du Président de la CARMF sont inappropriés.»

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 10 Commentaires
 
ROSELYNE C Médecin ou Interne 22.08.2015 à 20h07

A quand les syndicats se conduiront en responsables et arriveront à discuter autour d' une table sereinement pour le bien de tous les médecins actifs et retraités au lieu de passer leur temps à des Lire la suite

Répondre
 
jean pierre Médecin ou Interne 17.04.2014 à 22h39

merci maudrux et sans ironie

Répondre
 
MICHEL L Médecin ou Interne 15.04.2014 à 09h37

Maudrux ne défend que les médecins secteur 2, les cotisation sont proportionnelles aux revenus que ce soit produit par des actes ou bien forfaitaires..Le manque d'esprit critique face à des Lire la suite

Répondre
 
PIERRE C Industrie Pharmaceutique 15.04.2014 à 17h41

Informez vous avant de dire des bêtises ; j'étais comme vous mais après informations dignes de sources sures, le Dr MAUDRUX a raison et heureusement qu'il est toujours en place. Dr P.C.

Répondre
 
YVES L Médecin ou Interne 28.06.2015 à 21h03

Pour Michel L, la non revalorisation pendant une année N, même assortie de primes l'année suivante, entraine deux ans plus tard (quand les cotisations sont appelées sur la base de cette année) et Lire la suite

Répondre
 
Joseph Antoine W Médecin ou Interne 15.04.2014 à 00h17

Mais si. Je les soupçonne d'avoir trop bien compris mais persévèrent dans le dénigrement.
Honteux !

Répondre
 
GERARD M Médecin ou Interne 15.04.2014 à 20h56

Les chiens aboient, la caravane passe. C'est aussi ce groupuscule qui est à l'origine de la mise en scène du fumeux rapport Igas pour lequel le ministère s'est presque excusé, reconnaissant que la Lire la suite

Répondre
 
JEROME L Médecin ou Interne 14.04.2014 à 22h03

Le Dr Maudrux a toujours montré beaucoup de courage, une conviction sans faille à défendre les (intérêts des) médecins, le travail des médecins, et leur juste droit à une retraite décente.
Le Dr Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir