Sida : 7 ans pour avoir contaminé son partenaire

Sida : 7 ans pour avoir contaminé son partenaire

12.04.2014

Un mois après le jugement d’une affaire similaire à Mulhouse, un ressortissant suisse a été condamné à 7 ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Montbéliard (Doubs) pour avoir consciemment transmis le virus du sida à son ancien compagnon français, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Un mandat d'arrêt international a été délivré à l'encontre de Beat Wey, 53 ans, qui ne s'est pas présenté à son procès jeudi.

Ce directeur commercial, père de famille divorcé, a été reconnu coupable "d'administration de substances nuisibles ayant provoqué une incapacité permanente". Beat Wey avait rencontré en Suisse, en novembre 2004, son ancien compagnon, un Français de 43 ans domicilié dans la périphérie de Montbéliard. Après des relations sexuelles protégées pendant deux semaines, il l'avait incité à avoir des relations sexuelles non protégées, sans avoir averti son nouveau compagnon qu'il était séropositif. Le prévenu a longtemps affirmé que la victime était au courant de sa séropositivité, avant de changer de version et d'indiquer qu'il n'avait jamais eu de relations sexuelles pouvant exposer son partenaire à la contamination.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir