Au moins 20 000 morts par an dus à la pollution de l’air intérieur

Au moins 20 000 morts par an dus à la pollution de l’air intérieur

12.04.2014
  • Au moins 20 000 morts par an dus à la pollution de l’air intérieur - 1

Les particules et autres polluants atmosphériques ne sont pas seulement nocifs dans la rue : la pollution de l'air intérieur a aussi un impact sur la santé dont le coût global pour la collectivité atteindrait environ 19 milliards d'euros par an. Décès prématurés, remboursement des soins, pertes de production... L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a rédigé la première facture, encore incomplète, des différents coûts générés par la pollution de l'air intérieur, en partenariat avec l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur et Pierre Kopp, professeur d'économie à la Sorbonne.

L'étude s'est limitée aux conséquences sanitaires et économiques de six polluants, les mieux étudiés: benzène, radon, trichloréthylène, monoxyde de carbone, particules et fumée de tabac. Tabagisme passif, maladies respiratoires liées aux particules, cancer du poumon associé au radon ou leucémie liée au benzène (pouvant être présent dans des produits de bricolage, meubles, isolants, etc.): l'Anses évalue à près de 20.000 par an les décès prématurés provoqués par ces six polluants de l'air intérieur. Le coût global de la pollution a été établi en additionnant le coût estimé des vies humaines perdues, celui de la dégradation de la qualité de vie liée aux traitements médicaux, les pertes de production pour l'économie mais aussi le coût pour les finances publiques à travers les dépenses en soins et en recherche.

Parmi les six polluants étudiés, le poids des particules est majeur avec quelque 16.000 décès prématurés estimés et un coût représentant les trois-quarts (73%) de la facture globale. Pour affiner la facture, l'Anses juge aussi nécessaire de prendre en compte "d'autres polluants communément présents dans les environnements intérieurs comme par exemple le formaldéhyde (présent dans les colles, vernis, revêtements, etc.) et les moisissures". A l'automne, une étude du Commissariat général au développement durable (CGDD) portant sur la pollution de l'air en général avait estimé le coût pour le système de soins en France entre 0,7 à 1,7 milliard d'euros par an.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
Francois M Médecin ou Interne 14.04.2014 à 10h03

Dans ce monde que je quitterai bientôt, ce genre de statistique me procure une bouffée d’hilarité . Comment fait-on entrer ou non un mort dans le groupe "mort de pollution domestique"? L'immense Lire la suite

Répondre
 
JEAN LUC M Médecin ou Interne 12.04.2014 à 19h18

c'est de l'intoxication écologique commencez par interdire la cigarette responsable d'un nombre incalculable de décès foutez nous la paix

Répondre
 
MARC M Médecin ou Interne 12.04.2014 à 19h05

J'admire la précision des évaluations de l'ANSES ... rien de moins que 20.000 décès par an plus 42.000 du au diésel .... évaluation sur des critères valables ou bien au doigt mouillé pour Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Claude Leicher

Après 8 années à la tête de MG France, le Dr Claude Leicher passe la main

Clap de fin pour le Dr Claude Leicher à la présidence de MG France. Après 8 années passées à la tête du syndicat, le généraliste d'Etoile-sur-Rhône (26) passera la main le 2 décembre prochain. Il...Commenter

Péni G : nouvelle pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

Pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

L’embellie n’aura été que de courte durée… Moins de deux ans après un premier épisode de pénurie, la benzathine benzylpénicilline va à... Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir