A Strasbourg, une deuxième affaire «Lambert» ?

A Strasbourg, une deuxième affaire «Lambert» ?

09.04.2014
  • A Strasbourg, une deuxième affaire «Lambert» ?  - 1

    A Strasbourg, une deuxième affaire «Lambert» ?

Alors que le cas de Vincent Lambert continue de faire couler beaucoup d’encre, le tribunal administratif de Strasbourg a autorisé mardi les médecins d'un patient plongé dans le coma depuis juillet 2013 à tenter de le réveiller. Son épouse s’y opposait, invoquant une «obstination déraisonnable».

Pour le tribunal, les «soins d'éveil» envisagés par le service de neurochirurgie du CHU de Strasbourg «ne peuvent pas être qualifiés d'inhumains ou dégradants». Il a ainsi donné tort à l'épouse qui l'avait saisi en urgence. Dans ce service, le patient pourra bénéficier de soins palliatifs qui ne porteront pas atteinte à sa «dignité», a ajouté le tribunal administratif dans un communiqué. En outre, tenter des «soins d'éveil» ne «remet pas en cause la mise en oeuvre éventuelle» de la loi Leonetti de 2005 sur l'arrêt des traitements visant à un «maintien artificiel» de la vie, fait valoir le tribunal. L'équipe médicale a d'ailleurs fait valoir que, «si la situation devait évoluer défavorablement, toutes les options resteraient ouvertes, même un arrêt des soins».

Le 2 avril, le patient a été transféré de l'hôpital de Colmar à celui de Strasbourg car les équipes médicales considèrent qu'il peut être tenté de le réveiller. Elles font valoir qu'une «amélioration notable» de son état «peut être envisagée», puisqu'il répond à certaines stimulations de son environnement et qu'il peut ressentir des émotions.

En attendant, l'épouse a demandé au tribunal d'ordonner une expertise médicale pour «lever les incertitudes». Selon une porte-parole du tribunal, cette expertise devrait être prochainement ordonnée, car les équipes médicales, à Colmar comme à Strasbourg, ne s'y opposent pas.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...2

Le Cytotec sera retiré du marché en mars 2018

Cytotec

Le laboratoire Pfizer France vient d'annoncer sa décision de retirer du marché français le Cytotec à partir du 1er mars 2018.  Le Cytotec... Commenter

Violences obstétricales : les propositions des professionnels de la naissance

.

Pas question pour les professionnels de la naissance de laisser enfler la récente polémique sur les violences obstétricales sans réagir. La... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir