Valls : rude potion pour l’Assurance maladie !

Valls : rude potion pour l’Assurance maladie !

08.04.2014
  • Valls : rude potion pour l’Assurance maladie !-1

Dans le discours de politique générale, très attendu, du nouveau Premier ministre Manuel Valls, qui a été prononcé mardi devant les députés, il aura été question d’impôts, d’économies… et un peu de santé.

Les pistes du plan d’économies de 50 milliards d’euros sur trois ans, révélées hier dans le journal "Les Echos", ont été confirmées. Mais sur les dépenses de santé, la potion pourrait être plus douloureuse que prévue, puisque le Premier ministre a annoncé que 10 milliards proviendront de l'Assurance maladie ! Avant de préciser qu’il n’était « pas pour l’austérité » et que, s’il fallait redresser les comptes, il fallait le faire « sans casser notre système de santé, nos hôpitaux, nos services publics, sinon les Français ne le comprendront pas. » Un projet de loi de finances rectificative sera par ailleurs présenté avant l’été.

La CSMF inquiète

Sur ce dossier, les réactions syndicales ne se sont pas fait attendre. La CSMF se disant inquiète par l’ampleur de ce plan d’économies et craignant le retour de la maîtrise comptable si l’ONDAM 2015 devait passer autour des 2%. «Imposer au secteur de la santé de supporter, à lui seul, 20% du montant global des 50 milliards d’économies prévues est en contradiction avec l’objectif du pacte de solidarité qui vise à faire de la santé une priorité,» souligne au passage le syndicat que préside Jean-Paul Ortiz.

Sur la fin de vie, tonalité plus consensuelle en revanche. Le Premier ministre a très brièvement évoqué la question, laissant entendre, qu’après la polémique sur le mariage pour tous, il était temps de jouer l’apaisement. Sur ce dossier précis qui doit faire l’objet d’un projet de loi, il a donc assuré qu’un « consensus peut être trouvé ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 17.04.2014 à 07h10

Mr Vals ferait mieux de fiscaliser toutes les allocations et indemnites en tout genre, cela serait bcp plus rentable , n'en déplaise aux élus qui vivent au crochet de la société grâce à des milliers Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir