La hausse probable du prix du vaccin contre la fièvre jaune inquiète la SMV

La hausse probable du prix du vaccin contre la fièvre jaune inquiète la SMV

04.04.2014

La Société de médecine des voyages (SMV) qui regroupe notamment les centres de vaccination internationale a dénoncé jeudi le doublement du prix du Stamaril, seul vaccin disponible en France contre la fièvre jaune annoncé par le laboratoire Sanofi Pasteur MSD. La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour l'entrée dans certains pays d'Afrique et d'Amérique amazonienne. Elle n'est pas remboursée par la Sécurité Sociale, sauf pour les personnes résidant en Guyane.

Selon le président de la SMV, Olivier Bouchaud, qui travaille au service des maladies infectieuses et tropicales

du CHU Avicenne à Bobigny, le laboratoire a annoncé récemment que le prix du vaccin allait prochainement passer de 18 euros actuellement à 38 euros. Il précise qu'en ajoutant la consultation préalable à la vaccination et l'injection proprement dite, le coût global de la vaccination contre la fièvre jaune pourrait bientôt atteindre entre 60 et 90 euros selon les centres de vaccination contre 40 à 60 euros actuellement.

L'infectiologue redoute que cette "hausse brutale" conduise certains voyageurs, notamment les jeunes ou les migrants qui retournent au pays pendant les vacances, à ne plus faire le vaccin lorsqu'il est seulement recommandé ou à économiser sur la prévention du paludisme, un risque, selon lui "beaucoup plus important que la fièvre jaune". Interrogé par l'AFP, le laboratoire Sanofi Pasteur MSD a confirmé qu'il avait décidé de réévaluer le prix de vente de son vaccin qui "n'a que peu évolué depuis 2004", afin de l'aligner sur celui des autres pays européens.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
consultation enfant

Les généralistes choisis neuf fois sur dix comme médecin traitant de l’enfant

Depuis le 1er janvier 2017, est entrée en vigueur la ROSP enfants qui sera versée au premier trimestre 2018 pour les médecins traitant d’enfant de moins de 16 ans. Le dispositif a vu le jour avec...2

Le Syndicat de la médecine générale vent debout contre la ROSP qui « formate » les médecins 

Dr Patrick Dubreil

« La ROSP est un gouffre financier », s'indigne le Dr Patrick Dubreil (photo), patron du Syndicat de la médecine générale (SMG). Pourtant ce... 5

La protection sociale des généralistes, priorité du Dr Yannick Schmitt, nouveau président de ReAGJIR

Yannick Schmitt

On le sait déjà depuis plusieurs semaines, le Dr Sophie Augros, présidente du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et... 3

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir