Gynécologie - Les obstacles au suivi des femmes

GynécologieLes obstacles au suivi des femmes

03.04.2014

Le suivi gynécologique par le médecin généraliste est encore perfectible. Seules 15,7% des femmes consultant régulièrement en gynécologie sont suivies par un généraliste. Ce sont surtout des étudiantes ou des femmes au foyer, majoritairement de milieu populaires et fumeuses, pointe une étude de Virginie Ringa (Le Kremlin-Bicêtre)portant sur 4 209 femmes. De plus, parmi les femmes suivies par un généraliste, 21,7% ne sont pas à jour du frottis contre 5,5% de celles consultant un gynécologue. Les femmes les moins bien suivies par le généraliste sont les moins diplômées et, chez le gynécologue, les moins aisées.

C’est ce que met en évidence une analyse réalisée par le Dr Laurent Rigal (Inserm/DMG Paris 11) sur un échantillon de 3 052 femmes entre 15 et 49 ans. À coté du facteur social, il existe d’autres freins à la bonne réalisation des frottis. Comme une méconnaissance du but du frottis et de sa place dans la stratégie de dépistage, un vécu de l’examen comme intrusif, une méconnaissance de la compétence du généraliste, le genre du médecin et la qualité de la relation praticien-patiente, ainsi que la peur d’une surcharge des généralistes. C’est ce que souligne une étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés menée en 2012 auprès de 27 femmes majeures recrutées en médecine générale ou en PMI, effectuée par le Dr Laurence Compagnon (Vitry-sur-Seine).

« Suivi des femmes », jeudi 4 avril
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 2

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir