Gynécologie - Les obstacles au suivi des femmes

GynécologieLes obstacles au suivi des femmes

03.04.2014

Le suivi gynécologique par le médecin généraliste est encore perfectible. Seules 15,7% des femmes consultant régulièrement en gynécologie sont suivies par un généraliste. Ce sont surtout des étudiantes ou des femmes au foyer, majoritairement de milieu populaires et fumeuses, pointe une étude de Virginie Ringa (Le Kremlin-Bicêtre)portant sur 4 209 femmes. De plus, parmi les femmes suivies par un généraliste, 21,7% ne sont pas à jour du frottis contre 5,5% de celles consultant un gynécologue. Les femmes les moins bien suivies par le généraliste sont les moins diplômées et, chez le gynécologue, les moins aisées.

C’est ce que met en évidence une analyse réalisée par le Dr Laurent Rigal (Inserm/DMG Paris 11) sur un échantillon de 3 052 femmes entre 15 et 49 ans. À coté du facteur social, il existe d’autres freins à la bonne réalisation des frottis. Comme une méconnaissance du but du frottis et de sa place dans la stratégie de dépistage, un vécu de l’examen comme intrusif, une méconnaissance de la compétence du généraliste, le genre du médecin et la qualité de la relation praticien-patiente, ainsi que la peur d’une surcharge des généralistes. C’est ce que souligne une étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés menée en 2012 auprès de 27 femmes majeures recrutées en médecine générale ou en PMI, effectuée par le Dr Laurence Compagnon (Vitry-sur-Seine).

« Suivi des femmes », jeudi 4 avril
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
vaccins

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit bouclé en mars mais jamais rendu public » sur la toxicité...Commenter

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... Commenter

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir