AME : la preuve par deux généralistes que le tiers payant n’est pas toujours la panaccée

AME : la preuve par deux généralistes que le tiers payant n’est pas toujours la panaccée

03.04.2014
  • AME : la preuve par deux généralistes que le tiers payant n’est pas toujours la panaccée - 1

    AME : la preuve par deux généralistes que le tiers payant n’est pas toujours la panaccée

C’est une étude qui ne devrait pas ravir la ministre de la Santé, Marisol Touraine, ses conclusions mettant un peu à mal son projet de généralisation du tiers payant. Les Drs Bertrand Legrand et Thomas Rémy – installé pour le premier à Tourcoing depuis sept ans et remplaçant pour le second – ont étudié les 65 169 factures en tiers payant entre janvier 2009 et décembre 2013 dans leur cabinet de groupe. Avec un objectif : savoir si le fait qu’un patient soit en Aide médicale d’Etat (AME) avait une incidence sur le délai nécessaire à la CPAM pour rembourser le praticien. Et les résultats obtenus sont édifiants ! Il en ressort que le délai moyen de paiement atteint 47 jours pour les patients AME contre 10 jours dans les autres cas (CMU ou ALD par exemple).

Les deux généralistes ont également constaté qu’à trente jours, moins de la moitié des factures émises pour l’AME sont réglées. « Ces factures peuvent aller après 365 jours », rapporte le Dr Bertrand Legrand. Avant d’ajouter : « Avec cette étude, on démontre clairement qu’aujourd’hui l’Etat n’assure pas le paiement des professionnels de santé pour les patients AME. C’est très inquiétant pour la suite avec la généralisation du tiers payant puisqu’il y a moins de chance d’être payé quand c’est garanti par l’Etat comme c’est le cas avec les AME contrairement aux patients CMU ou en ALD ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...4

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir