Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse

Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse

03.04.2014
  • Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse - 1

    Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse

Les préservatifs gratuits distribués en Afrique du Sud, notamment à l'université, seront colorés, parfumés et bien emballés pour enrayer la tendance inquiétante à la baisse de la prévention dans le pays. Une tendance également observée en France parmi les populations à risque. «Nous nous sommes aperçus que les préservatifs actuels sont peut-être sur le marché depuis trop longtemps et n'attirent plus les jeunes», a expliqué jeudi à l'AFP Joe Maila, porte-parole du ministère sud-africain de la Santé. « Nous voulons rafraîchir notre façon de distribuer les préservatifs pour nous assurer que l'emballage attire l'attention de la jeunesse. C'est une question d'emballage, de présentation, mais aussi la couleur et le parfum du préservatif lui-même, il faut que cela devienne cool», a-t-il ajouté. La campagne doit démarrer début mai.

Quelque 6,4 millions de Sud-Africains, soit 12,2% de la population du pays, étaient séropositifs en 2012, selon des chiffres du Conseil de la recherche en sciences humaines (HSRC) diffusés mardi. L'étude fait apparaître une baisse générale de l'usage du préservatif depuis 2008 ainsi qu'une augmentation du nombre de nouvelles contaminations (près de 470 000 en 2012, contre 370 000 en 2011), tandis que les Sud-Africains ont davantage multiplié les partenaires. Seuls un tiers environ des personnes interrogées (36,2%) dans l'enquête ont déclaré avoir utilisé un préservatif lors du dernier rapport sexuel contre 45,1% en 2008, alors que, de 2002 à 2008, son usage, crucial pour la prévention, avait gagné du terrain. En Afrique du Sud, la peur de mourir du Sida a diminué grâce aux traitements antirétroviraux, mais cette immense avancée médicale s'accompagne d'un relâchement des comportements de prévention.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... Commenter

Plan d'investissement, PLFSS : la semaine des bonnes et des mauvaises nouvelles pour la santé

.

Ce sera la semaine de toutes les annonces financières, y compris pour la santé. Le grand plan d'investissement de 50 milliards d'euros,... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir