Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse

Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse

03.04.2014
  • Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse - 1

    Afrique du Sud : des préservatifs colorés et parfumés pour emballer la jeunesse

Les préservatifs gratuits distribués en Afrique du Sud, notamment à l'université, seront colorés, parfumés et bien emballés pour enrayer la tendance inquiétante à la baisse de la prévention dans le pays. Une tendance également observée en France parmi les populations à risque. «Nous nous sommes aperçus que les préservatifs actuels sont peut-être sur le marché depuis trop longtemps et n'attirent plus les jeunes», a expliqué jeudi à l'AFP Joe Maila, porte-parole du ministère sud-africain de la Santé. « Nous voulons rafraîchir notre façon de distribuer les préservatifs pour nous assurer que l'emballage attire l'attention de la jeunesse. C'est une question d'emballage, de présentation, mais aussi la couleur et le parfum du préservatif lui-même, il faut que cela devienne cool», a-t-il ajouté. La campagne doit démarrer début mai.

Quelque 6,4 millions de Sud-Africains, soit 12,2% de la population du pays, étaient séropositifs en 2012, selon des chiffres du Conseil de la recherche en sciences humaines (HSRC) diffusés mardi. L'étude fait apparaître une baisse générale de l'usage du préservatif depuis 2008 ainsi qu'une augmentation du nombre de nouvelles contaminations (près de 470 000 en 2012, contre 370 000 en 2011), tandis que les Sud-Africains ont davantage multiplié les partenaires. Seuls un tiers environ des personnes interrogées (36,2%) dans l'enquête ont déclaré avoir utilisé un préservatif lors du dernier rapport sexuel contre 45,1% en 2008, alors que, de 2002 à 2008, son usage, crucial pour la prévention, avait gagné du terrain. En Afrique du Sud, la peur de mourir du Sida a diminué grâce aux traitements antirétroviraux, mais cette immense avancée médicale s'accompagne d'un relâchement des comportements de prévention.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir