Remaniement - Les médecins réclament un « vrai » ministre de la Santé !

RemaniementLes médecins réclament un « vrai » ministre de la Santé !

02.04.2014
  • Remaniement - Les médecins réclament un « vrai » ministre de la Santé !-1

    Les médecins réclament un « vrai » ministre de la Santé !

A peine dévoilée, la nomination bis de Marisol Touraine avenue de Ségur est déjà critiquée par certains représentants des médecins libéraux. L’absence de l’appellation « santé » accolé à son titre de ministre des Affaires sociales comme c’était le cas précédemment a tout de suite inquiété les professionnels de santé.

FMF et Ordre stupéfaits

A commencer par l’Ordre des médecins qui « s’étonne de l’absence d’un Ministère de la Santé » et qui « entend affirmer que l’objectif d’amélioration de la qualité du système de soins ne peut se réaliser sans l’existence d’un Ministère de la Santé de plein exercice et ne peut espérer qu’une réparation de cet  « oubli ».
Même inquiétude à la FMF qui constate que « la Santé disparaît de l'énoncé des ministères ». Son président, Jean-Paul Hamon, va même plus loin et assure que le maintien de Marisol Touraine tient « sans doute plus à la solidarité  gouvernementale dont elle a fait preuve plutôt qu'à son bilan où l'immobilisme était en marche et le dogmatisme constamment présent ».

MG et la CSMF plutôt contents

Etonnement aussi à la CSMF qui reste toutefois prudente. « Il semblerait qu’un secrétaire d’Etat à la Santé soit nommée par la suite », rapporte le président de la Conf’, Jean-Paul Ortiz. Pour ce néphrologue, le maintien de Marisol Touraine à ce poste permettra sans doute de « gagner du temps » car « elle connaît les dossiers ». Un constat que partage le président de MG France, Claude Leicher, pour qui « cela évitera de tout remettre à zéro comme c’est souvent le cas lorsqu’on change de ministre ».

Chez les jeunes, on se réjouit plutôt de la reconduite de la ministre. L’ISNAR IMG, syndicat des internes en médecine générale, se félicite « des relations de confiance établies » mais reste vigilant sur la mise en place concrète sur le terrain de sa politique. Face à toutes ses réactions, l’entourage de la ministre des Affaires sociales a fait savoir que le périmètre de son portefeuille était identique au précédent. Pour l’heure, le ministère n’a pas indiqué si la Santé aurait un secrétaire d’Etat, même si toutes les spéculations sur le net vont dans ce sens. Une option largement envisageable compte tenu du discours de François Hollande lundi sur la mise en place d’un pacte de solidarité « avec la priorité donnée à la santé ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

Infirmière en pratique avancée : la profession dénonce un dispositif trop « hospitalier » et rectifie le décret

D'ici quelques jours, le ministère de la Santé devrait remettre aux syndicats de médecins une nouvelle version du décret encadrant les Infirmières en pratique avancée (IPA). Fustigée par l'ensemble...1

Épidémie de rougeole, où en est-on ?

Virus de la rougeole

On en parle moins, cependant l'épidémie de rougeole sévit toujours en Fance, puisque d'après le dernier bulletin hebdomadaire publié hier... 1

Agnès Buzyn, femme politique la plus influente du premier trimestre 2018

Agnès Buzyn

Stratégie de transformation du système de santé, plan prévention, financement des Ehpad… Depuis le début de l'année, Agnès Buzyn est sur... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir