C’est arrivé le… 2 avril 1742

C’est arrivé le… 2 avril 1742

02.04.2014
  • C’est arrivé le… 2 avril 1742 - 1

    C’est arrivé le… 2 avril 1742

Mort de James Douglas, anatomiste anglais dont le nom est associé à divers termes anatomiques. Né aux confins d’Edimbourg, à West Calder, le 21 mars 1675, James Douglas était le frère du célèbre lithotimiste, John Douglas. Après avoir passé sa maîtrise dans la capitale écossaise, il se rendit en France, à Reims, pour y obtenir son doctorat.

Après s’être installé à Londres comme obstétricien en 1700, Douglas vit rapidement sa réputation grandir au point d’être élu six ans plus tard membre de la Royal Society.

Egalement anatomiste, Douglas pratiquait des dissections publiques à son domicile où un nombreux public se pressait. Douglas s’intéressa ainsi à l’anatomie pelvienne féminine et dona son non à divers termes anatomiques :

- le cul-de-sac de Douglas, point le plus bas de la cavité pelvienne féminine formée par la déflexion du péritoine limité en avant par l’utérus et le vagin et en arrière par le rectum ;

- l’abcès de Douglas, suppuration de la cavité de Douglas, rencontrée en général en cas d’infection génitale haute ;

- la douglassite qui est une péritonite localisée.

Douglas, qui fut aussi le médecin particulier de la Reine Caroline, mourut à Londres le 2 acril 1742.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

En direct des rencontres de ReAGJIR à Avignon Infirmière en pratique avancée : un métier pensé pour l’hôpital ?

Les infirmiers en pratique avancée (IPA) feront-ils évoluer la pratique des généralistes ? Les jeunes généralistes ont découvert les contours de la collaboration avec ces futurs professionnels ce...6

Un docu poignant sur les derniers jours d'un médecin de campagne sans successeur

Laine

C'est l'histoire d'un médecin de campagne. Un généraliste isolé, qui travaille à l'ancienne. De 7h30 à 21h30. Tous les jours sauf le... 15

La méditation en pleine conscience, solution pour prévenir le burn-out des soignants ?

Méditation

Prévenir l'apparition des risques psychosociaux est possible. Mercredi, lors du 4e colloque de l’association SPS (soins aux professionnels... 9

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir