C’est arrivé le… 1er avril 1578

C’est arrivé le… 1er avril 1578

01.04.2014
  • C’est arrivé le… 1er avril 1578 - 1

    C’est arrivé le… 1er avril 1578

Naissance de William Harvey, anatomiste et physiologiste anglais. Par un curieux hasard du calendrier, nous avons déjà évoqué hier, 31 mars, William Harvey à propos de la publication de son livre « Exercitatio Anatomica de Motu Cordis et Sanguinis in Animalibus » qui démontrait irréfutablement le mécanisme de la grande et de la petite circulation. Aujourd’hui, 1er avril, date anniversaire de sa naissance, nous allons revenir plus avant sur le personnage.

Né dans le Kent, Harvey, après des études à Canterbury, se rend à Cambridge pour suivre des cours de philosophie naturelle et de logique. En 1598, il fait le voyage en Italie et plus particulièrement à Padoue pour y apprendre l’anatomie sous la férule du grand Acquapendente. Il entend parler là des théories de Colombo sur la circulation dont il se rappellera plus tard pour ses propres recherches. Après avoir obtenu son diplôme de docteur en 1602, Harvey retourne à Londres. Après avoir épousé la fille de Lancelot Browne, un des praticiens les plus réputés d’Angleterre, il devient membre du Collège des médecins de Londres.

En 1609, il est nommé médecin au Saint-Barthelemew’s Hospital. Chargé à partir de 1615 d’enseigner l’anatomie et la chirurgie au Collège royal, il va reprendre et développer les idées de Colombo sur la circulation du sang (voir éphéméride du 31 mars).

Parallèlement , Harvey est nommé en 1623 médecin suppléant de Jacques 1er puis, à la mort de celui-ci, médecin titulaire de Charles 1er .

Lors de la guerre civile de 1642, Harvey resta fidèle au roi qui lui donnæ la direction du collège de Merton, à Oxford. Cependant, le parti parlementaire, sorti vainqueur de cette guerre, chasse Harvey de son poste, le remplaçant par son prédécesseur, Brent. A cette occasion, la maison de l’anatomiste est pillée et incendiée, la plupart de ses manuscrits étant détruits.

Passablement traumatisé par ces événements, Harvey se retiræ dans la maison de campagne de son frère, près de Richmond.

En 1651, William Harvey fait un don au college de Merton pour construire une bibliothèque, celle-ci étant inaugurée en 1654. En 1656, il crée un fonds pour rémunérer un bibliothécaire et dire une prière chaque année, cérémonie qui a toujours cours aujourd’hui. Harvey légua également un fonds pour la création d'une école de garçons dans sa ville natale de Folkestone : la Harvey Grammar School, qui ouvrit ses portes en 1674, existe toujours.

Harvey est mort à Rohehampton, près de Londres, le 3 juin 1657.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Refus

Pas de chiffres mais des premières pistes pour lutter contre les refus de soins médicaux

La commission placée auprès du Conseil national de l’Ordre des médecins chargée d'évaluer les refus de soins des professionnels de santé, a officiellement publié ses premières recommandations. ...Commenter

« Les assistants ne profiteront qu'à une minorité de médecins », redoutent Les Généralistes-CSMF

.

Favorables dans l'ensemble au plan gouvernemental « Ma santé 2022 » dont le coup d'envoi doit officiellement être donné ce lundi, les... Commenter

« Bébés nés sans bras » : la DGS lance un dispositif national de surveillance

Bébé

C’est un peu une aiguille dans une meule de foin que les autorités sanitaires recherchent en lançant une enquête nationale sur les cas... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir