Temps de travail : l’Europe donne raison aux internes

Temps de travail : l’Europe donne raison aux internes

28.03.2014
  • Temps de travail : l’Europe donne raison aux internes  - 1

    Temps de travail : l’Europe donne raison aux internes

Après la publication la semaine dernière de son étude mettant en lumière les carences dans la formation des futurs médecins, l'Intersyndicat national des internes (ISNI) a salué vendredi la décision de la Commission européenne, qui demande à la France de respecter les règles européennes concernant le temps de travail des médecins en formation.

La Commission «va résolument dans le bon sens et oblige le ministère de la Santé à prendre ses responsabilités pour mettre fin à une situation devenue intenable pour beaucoup d'internes et dangereuse pour les patients», souligne ainsi l'ISNI dans un communiqué. Les internes doivent bénéficier de «périodes minimales de repos et d'une durée de travail limitée», estime en effet la Commission. «Les médecins en formation font souvent trop d'heures dans les hôpitaux publics français», note-t-elle dans un avis motivé à la France, pour qu'elle mette fin rapidement à cette infraction.

En pratique, la législation française ne garantit pas aux médecins en formation une durée moyenne de travail limitée à 48 heures par semaine, comme prévu dans le droit européen. Qui plus est, les gardes supplémentaires et les heures de cours ne sont pas comptabilisées dans les heures de travail, contrairement aux règles européennes. Paris a deux mois pour réagir et risque sinon d'être traînée devant la Cour de justice européenne par la Commission. L'ISNI souligne sa volonté d'aboutir «rapidement» à un accord avec le ministère de la Santé, «dans la continuité des discussions entamées depuis la rentrée 2012 sur ce sujet».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...2

Le Cytotec sera retiré du marché en mars 2018

Cytotec

Le laboratoire Pfizer France vient d'annoncer sa décision de retirer du marché français le Cytotec à partir du 1er mars 2018.  Le Cytotec... Commenter

Violences obstétricales : les propositions des professionnels de la naissance

.

Pas question pour les professionnels de la naissance de laisser enfler la récente polémique sur les violences obstétricales sans réagir. La... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir