Chine : une visite d’Etat très centrée sur les questions sanitaires

Chine : une visite d’Etat très centrée sur les questions sanitaires

26.03.2014

La première partie de la visite du président chinois Xi Jinping était lyonnaise et centré sur les questions de santé. Arrivé à Lyon mardi soir pour une visite d'État de trois jours en France, il a en effet visité hier le centre de recherche BioMérieux à Marcy L'Etoile (Rhône). Vers 09H00, M. Xi et son épouse ont été accueillis par Alain Mérieux, patron de l'Institut éponyme, son fils Alexandre et le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Le président chinois a rappelé que les liens entre la famille Mérieux et son pays remontaient "loin dans le temps" et évoqué le Laboratoire de haute sécurité P4 implanté par le groupe français à Wuhan, un projet "très important pour tout le peuple chinois". "L'amour de la Chine m'a été transmis par mon beau-père Paul Berliet qui en 1965 était beaucoup plus préoccupé par la présence de ses camions à Pékin que par le mariage de sa fille", a raconté Alain Mérieux en faisant rire l'assistance. Il s'est dit "fier" d'aider à répondre "à certaines priorités de santé publique" en Chine, évoquant "l'émergence de nouveaux pathogènes, les infections nosocomiales, la résistance aux antibiotiques, la tuberculose, l'immunothérapie contre le cancer, la sécurite alimentaire" et souhaitant établir une collaboration étroite entre le laboratoire de Wuhan et celui de Marcy

L'Etoile.

M. Xi, qu'il rencontrait pour la quatrième fois depuis 2005, a déclaré que "dans un avenir proche, les institutions sanitaires chinoises se développeront fortement, ce qui sera dans l'intérêt du peuple chinois et dans l'intérêt du monde entier". Il a souligné que la France et la Chine coopéraient déjà beaucoup dans le domaine de la santé, par exemple dans la lutte contre la tuberculose: "J'espère que les deux parties vont poursuivre leurs efforts". Alexandre Mérieux a présenté quelques appareils mis au point pour le diagnostic in vitro, spécialité de BioMérieux - des "solutions automatisées et rapides qui permettent de détecter la présence d'une pathologie", une gamme de tests rapides, etc. - avant une photo de famille devant le laboratoire.

Xi Jinping est reparti vers Paris mercredi matin. Et dans la capitale, faute de première dame, son épouse, Peng Liyuan, devrait être pris en charge par Marisol Touraine. La Ministre de la Santé française devait notamment visiter l’hôpital Necker en compagnie de l’ex-chanteuse star de Chine, aujourd’hui ambassadrice pour l’OMS sur la tuberculose et le sida.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...4

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir