Contrats Ehpad : quatre généralistes sur dix auraient signé

Contrats Ehpad : quatre généralistes sur dix auraient signé

20.03.2014
  • Contrats Ehpad : quatre généralistes sur dix auraient signé - 1

    Contrats Ehpad : quatre généralistes sur dix auraient signé

Un médecin généraliste voit en moyenne 15 personnes âgées dépendantes en établissement, soit un peu moins que la vingtaine qu’il suit à domicile. Cette évaluation est issue d’une nouvelle étude tirée des panels de médecins généralistes mis en place dans trois régions (Pays-de-Loire, Paca, Bourgogne) et dont l’URPS Pays-de-Loire publie les premiers résultats.

L’enquête confirme que l’Ehpad fait plus que jamais partie de l’univers du généraliste, surtout en zone rurale et surtout pour les praticiens hommes. En effet, 75% des médecins de famille interviennent dans plusieurs établissements, 7 sur 10 comptant même entre deux et cinq Ehpad dans leur tournée de visites. Autre indice de l’implication des généralistes : 8% sont aussi médecins coordonnateurs. Là encore, ce sont plus souvent des hommes (13%) que des femmes (3%) : question de genre peut-être et plus surement question de génération, l’expérience et l’ancienneté jouant dans cet engagement et les hommes ayant une moyenne d’âgée plus élevée que leurs consœurs...

MPA : 21% des Ehpad sous budget global

L’étude des trois panels donne aussi deux informations importantes sur deux sujets hautement polémiques impliquant les Ehpad. A commencer par le fameux contrat médecin-Ehpad que 38% de la profession aurait signé. Les chiffres datent de 2012, mais il n’est pas sûr que la donne ait beaucoup évolué, après une censure partielle du dispositif par le Conseil d’Etat l’année suivante et vue l’intertie des pouvoirs publics depuis lors.

Concernant les établissements sous budget global -ceux qui ne paient pas les 5 euros de MPA des généralistes pour les plus de 80 ans-, on apprend aussi qu’un ehpad sur cinq visité par les généralistes serait dans cette catégorie, puisque 21% des visites des généralistes du panel sont réglés directement par ces établissements. Là encore, la part des Ehpad sous budget global varie beaucoup selon les régions : de 31% en Bourgogne, jusqu’à 6% en Paca, en passant par 21% en Bourgogne.

Dans ce contexte polémique, l’étude montre pourtant que l’Ehpad est vraiment devenu le prolongement du cabinet du généraliste. Ainsi 60% des généralistes suivaient déjà comme médecin traitant la personne âgée avant son institutionnalisation. On comprend pourquoi, MG France comme l’UNOF se montrent à ce point réactifs concernant ce secteur.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...4

Neuf patients sur dix utilisent le numérique pour gérer leur maladie chronique

.

Les nouvelles technologies sont devenues incontournables pour les patients atteints de maladies chroniques. Elles permettent notamment de... Commenter

[Sondage] Le syndicalisme médical et vous

Poing levé

Êtes-vous syndiqué(e) ? Pourquoi ce choix ? Qu'attendez-vous d'un syndicat ? Donnez votre avis en répondant à ce questionnaire ! Chargement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir