FSE : le Conseil d’Etat valide le dispositif des sanctions

FSE : le Conseil d’Etat valide le dispositif des sanctions

18.03.2014
  • FSE : le Conseil d’Etat valide le dispositif des sanctions -1

    FSE : le Conseil d’Etat valide le dispositif des sanctions

Pour le petit syndicat des médecins d’Aix et sa région (SMAER) la deuxième tentative n’aura pas été la bonne. On se souvient qu’en 2011, cet habitué des prétoires et singulièrement de celui du Palais Royal avait obtenu du Conseil d’Etat l’annulation pure et simple du premier dispositif de sanctions en cas de non télétransmission. Le mécanisme qui le remplace risque en revanche de connaitre plus de longévité, puisque la haute juridiction administrative vient cette fois de le valider.

Dans une décision rendue lundi, les juges ont en effet rejeté les arguments du SMAER dont les animateurs reprochaient aux parties conventionnelles une élaboration tardive de l’avenant n° 2 après le 30 septembre 2011. L’argument des Aixois n’a pas convaincu. Et cette décision sur le fond n’est à vrai dire pas une surprise, puisqu’au printemps 2012 une demande de référé du SMAER sur le même sujet s’était déjà soldée par une fin de non recevoir du Conseil d’Etat.

 

L’avenant numéro 2 de la Convention de 2011, signé en 2012, instaure à vrai dire un dispositif moins sévère que celui de 2011. Le médecin qui ne télétransmet pas assez s’expose certes à un risque de sanction «en cas de non-respect de manière systématique de l’obligation de transmission électronique». Dans ces cas, il encourt une suspension de trois à six mois de la participation de l’Assurance maladie à ses cotisations sociales en secteur 1 ou une sanction financière d’un montant équivalent en secteur 2. Mais à la différence ce qui avait été imaginé par la loi Bachelot, il n’est plus fait référence à un seuil minimal de télétransmission. Ce qui dans un contexte de tensions autour des FSP ou des imprimés Cerfa ces derniers temps dans certaines caisses change bien des choses.

Pour sa part, le SMAER accueille la décision avec une pointe de sarcasme. "La lecture de la décision concernant la télétransmission permet de comprendre pourquoi les seules institutions dans lesquelles les français ont encore confiance sont la gendarmerie et l’armée... Le combat continue !" lache-t-il dans un communiqué.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit du premier projet de ce type piloté par une communauté de...Commenter

La dénervation rénale, vers une alternative au traitement médicamenteux dans l'HTA  ?

Circonscrite jusqu’à présent aux hypertensions résistantes, la dénervation rénale sera-t-elle demain un traitement « de routine » pour... Commenter

Bientôt un guide et des conseils de l'Ordre pour soigner son e-réputation

Ordinateur

Dans une étude parue jeudi, le Conseil d'État préconise de mettre un terme à l'interdiction stricte de publicité imposée aux médecins et de... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir