C’est arrivé le… 14 mars 1854

C’est arrivé le… 14 mars 1854

14.03.2014
  • C’est arrivé le… 14 mars 1854 - 1

    C’est arrivé le… 14 mars 1854

Naissance de Paul Ehrlich, considéré comme le père de la chimiothérapie pour sa mise au point du Salvarsan, le premier médicament de synthèse contre la syphilis. Né à Sthrlen, en Prusse, où son père était marchand de liqueurs, Paul Ehrlich, après des études à Breslau, Fribourg, Strasbourg et Leipzig, obtient son titre de docteur en médecine en 1878 après avoir présenté une thèse sur « Les apports à la théorie et à la pratique de la coloration histologique ».

Après avoir obtenu le poste de médecin-chef à la Charité de Berlin, Il poursuit ses travaux sur les colorants et démontre qu'ils peuvent être classés en trois catégories : basophiles, neutrophiles et acidophiles. Il réussit aussi à prouver que ces colorants ont des affinités en fonction des tissus ou des micro-organismes avec lesquels ils sont mis en présence. Ainsi, par exemple, le bleu de méthylène colore le tissu nerveux.

Sa technique des préparations au sang séché va aussi server de base à ses travaux sur la structure des globules blancs et rouges, ouvrant ainsi une nouvelle étape de l'hématologie. En 1882, grâce à la fuchsine, il parvient à trouver une méthode pour la coloration du bacille de Koch.

En 1883, il épousæ Hedwig Pinkus, la fille d'un industriel en textiles don’t il eut deux filles: Stéphanie (1884) et Marianne (1886).

À partir de 1887, Ehrlich va consacrer le plus clair de son temps à ses recherches sur l’immunologie, développant une théorie de la réponse immunitaire centrée sur l’interaction entre les antigènes et les anticorps.

La découverte du « 606 »

Après avoir reçu le Prix Nobel en 1908 conjointement avec Ilya Illich Metchnikov pour « mérites impérissables autour de la recherche médicale et biologique», Ehrlich va l’année suivante, alors qu’il travaille chez Bayer, mettre au point un arsenical contre la syphilis, l’arsphénamine (ou 606), premier medicament réellement efficace contre la syphilis qui sera commercialisé sous le nom de Salvarsan, puis de Neosalvarsan. Jusqu’à la découverte de la pénicilline, le salvarsan fait merveille et vaut à Ehrlich le titre de père de la chimothérapie. Alors qu’il travaillait à l’élaboration du Salvarsan, Ehrlich avait dit à l’un de ses assistants, le Dr Sachahiro Hata : « Vous savez, Hata, mon but suprême est de trouver une substance chimique qui ne fait rien à l'homme même, mais qui tue les petits ennemis qui se nichent dans son sang et dans ses tissus ! »

Paul Ehrlich qui fit des avancées décisives dans les domaines de la bactériologie, de l’immunologie et de la sérologie est mort le 20 août 1915 et repose aujourd’hui au cimetière juif de Francfort.

Notons, enfin, que l’aventure de la découverte du « 606 » a été porté au cinéma par William Dieterle, Edward G. Robinson tenant le rôle-titre dans « Dr Ehrlich's Magic Bullet » film très honorable et assez rigoureux du point de vue scientifique.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...Commenter

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... Commenter

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir