Municipales : MG France prend à témoin les électeurs

Municipales : MG France prend à témoin les électeurs

13.03.2014
  • Municipales : MG France prend à témoin les électeurs - 1

MG France intervient à son tour dans la bataille des municipales, après le SML, il y a un mois. A dix jours du premier tour des élections municipales, le syndicat de Claude Leicher sensibilise les électeurs des 16 et 23 mars aux dossiers santé de leurs communes. Regrettant que la santé ne soit pas toujours au premier plan des projets des municipalités, MG France rappelle qu’un «nombre croissant de citoyens s’inquiète du devenir des cabinets médicaux de leur ville ou village, menacés par les départs à la retraite de leurs praticiens». Le syndicat de généralistes souligne également que si les équipes municipales tentent parfois de mettre en place des solutions, ces dernières n’ont qu’une portée limité «sans participation active des professionnels concernés».

En particulier, MG France estime que «la compétition - pour ne pas dire la surenchère - à laquelle se livrent les municipalités pour attirer des jeunes médecins généralistes sur leur territoire n'est pas une réponse satisfaisante». A la place, il appelle les élus à soutenir «les projets présentés par les généralistes libéraux

A l’intention des citoyens qui vont voter, MG insiste sur la solution Maisons de santé pluridisciplinaire (MSP) «qui attirera les jeuns praticiens qui ne veulent plus vivre leur métier de façon isolée.» Mais attention, pas n’importe comment. «Plusieurs maisons médicales communales peinent à recruter, car elles n’ont pas été conçues en concertation avec les professionnels du territoire», rapporte le communiqué du syndicat. MG France rappelle aussi que le soutien local manque parfois aux professionnels de santé réellement porteurs de projets.

C’est pourquoi, le syndicat appelle les électeurs, «qui peuvent constituer un des maillons forts de la politique communale», à profiter de ces élections municipales pour saisir les élus sur ces sujets et à s’engager dans un projet de santé. «N’hésitez pas à les interroger sur ces sujets,» insiste le syndicat.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
christine l Médecin ou Interne 21.03.2014 à 15h42

honte à Leicher et MG France qui participent tous les jours à la dégradation de notre exercice

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 13.03.2014 à 20h55

Il y a quarante ans, même discours : de quoi se mêle ce syndicat qui n'a jamais rien fait avancer, en se disant de gauche ! Stop aux menteurs!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir