Arrêt du tabac : les patchs à la nicotine inefficaces chez les femmes enceintes

Arrêt du tabac : les patchs à la nicotine inefficaces chez les femmes enceintes

11.03.2014
  • Arrêt du tabac : les patchs à la nicotine inefficaces chez les femmes enceintes - 1

Les patchs à la nicotine sont inefficaces pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer, selon une nouvelle étude publiée mardi dans le British Medical Journal (BMJ). L'étude nationale, réalisée entre 2007 et 2012, a porté sur 402 femmes enceintes de plus de 18 ans, fumant au moins cinq cigarettes par jour. Des patchs délivrant de la nicotine pendant 16h ont été utilisés, pour une dose journalière allant jusqu'à 30 mg/jour. L'essai comparatif a été réalisé en double aveugle, avec répartition par tirage au sort des participantes en un groupe recevant des patchs placebo et un autre des patchs à la nicotine, avec une «dose adaptée individuellement». En moyenne, le traitement entrepris à partir du 2e trimestre de grossesse, a été pris durant 105 jours.

Il en ressort que les timbres à la nicotine, quelques soient les doses et de la durée du traitement, n'augmentent ni l'arrêt du tabac ni le poids de naissance des bébés. L'abstinence complète n'a été obtenue que chez onze femmes (5,5%) du groupe nicotine et dix (5,1%) du groupe placebo. Dans les deux groupes, le délai moyen de reprise de la cigarette était de 15 jours. Le poids moyen à la naissance des nouveau-nés était similaire dans les groupes nicotine et placebo (respectivement 3.065 g et 3.015 g) alors que celui des bébés des femmes devenues totalement abstinentes (21) était nettement supérieur (3.364 g). Par ailleurs, une pression artérielle significativement plus élevée a été relevée sous substituts nicotiniques.

Les auteurs suggèrent donc que le contrôle de la tension artérielle fasse partie des critères d'évaluation des études à venir chez les femmes enceintes. «Ces résultats sont décevants et devraient encourager les efforts pour évaluer de nouvelles approches», écrivent-ils. En l'absence de preuve de l'efficacité des substituts nicotiniques chez les femmes enceintes fumeuses très dépendantes du tabac (+ de 5 cigarettes/jour), le soutien psycho-comportemental reste l'intervention à privilégier pour les aider à cesser de fumer, estiment-ils.

Dans ses dernières recommandations sur le sevrage tabagique, la HAS mettait aussi l’accent sur le soutient psychologique chez la femme enceinte, tout en préconisant le recours aux substituts nicotiniques " si le tabagisme persiste".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
Pierre V Médecin ou Interne 12.03.2014 à 10h24

la dépendance à la nicotine existe t'elle réellement ? S'agit il d'une légende ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
vaccins

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit bouclé en mars mais jamais rendu public » sur la toxicité...Commenter

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... Commenter

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir