Dépassements: Touraine en passe de gagner son pari?

Dépassements: Touraine en passe de gagner son pari?

06.03.2014
  • Dépassements: Touraine en passe de gagner son pari? - 1

    Dépassements: Touraine en passe de gagner son pari?

La ministre de la Santé Marisol Touraine - qui avait évoqué, mercredi, les dépassements lors d’une interview sur LCI/Radio Classique à propos du remboursement des dépassements par les mutuelles - a fait savoir, jeudi, dans un communiqué, qu’elle se réjouissait « de ce retournement alors que depuis plus de vingt ans, les taux de dépassement progressaient de façon continue ».

Baisse de 0,6%

De fait, les dépassements d’honoraires continuent de baisser selon l'Assurance maladie. Une tendance qui s’est amorcée en 2012 et qui s’est confirmée en 2013. Le taux moyen de dépassement des spécialistes est en effet passé de 56,9 % en 2011 à 56,3 % en 2013, selon les chiffres communiqué mercredi aux syndicats de médecins lors d’une Commission paritaire nationale (CPN).

Les bons élèves ? Les gynécos et les psys

Cette baisse est plus particulièrement marquée pour les actes cliniques dont le taux de dépassement est passé de 76,6 % à 75 % en deux ans, alors que pour les actes techniques le taux s’est stabilisé entre 2012 et 2013. En outre, la baisse a été plus rapide pour certaines spécialités, comme les gynécologues-obstétriciens et les psychiatres que pour les chirurgiens et les ophtalmologues.

Dans le même temps, la part de spécialistes en secteur 2 progresse: ils représentent désormais 43%. Alors que celle des généralistes de secteur 2 continue de baisser. Ces derniers ne sont plus que 9,5%.

Trois médecins sanctionnés

L’Assurance maladie a par ailleurs confirmé une information du Figaro.fr selon laquelle trois médecins d’Ile-de-France avaient été sanctionnés mardi pour des dépassements d’honoraires excessifs. Ils seront interdits de dépassement pour deux mois. Il s’agit des premières sanctions depuis la signature de l’avenant 8 sur les dépassements.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
YVES L Médecin ou Interne 12.03.2014 à 20h03

YVES LG : médecin
Pour les médecins qui ont besoin de consultation d'une demi-heure pour bien fonctionner, il ne leur reste que le choix du déconventionnement. On passe d'une médecine à multiples Lire la suite

Répondre
 
PIERRE N Médecin ou Interne 06.03.2014 à 18h54

La sanction pour un Secteur 2 est de se retrouver en secteur 1 durant une période donnée. Merci à l'Assurance Maladie de démontrer ainsi par l'absurde que exercer en secteur 1 est effectivement une Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir