Sida - Une forme injectable d’antirétroviraux protège des singes du VIH

Sida Une forme injectable d’antirétroviraux protège des singes du VIH

05.03.2014

L’administration par voie injectable d'un antirétroviral expérimental à effet prolongé - appelé GSK744 - sur six macaques femelles, les a protégées pendant plusieurs semaines du VIH. Ce virus leur ayant été ensuite administré par voie vaginale simulant ainsi un rapport sexuel. Un autre groupe de chercheurs a fait une expérience similaire avec seize macaques utilisant le même antirétroviral GSK744. Mais ils ont infecté cette fois l'anus de ces singes avec un virus humano-simien pour simuler des relations sexuelles anales. Les résultats ont été similaires. Aucun des singes qui ont eu un injection de l'antirétroviral a été infecté tandis que ceux traités avec un placebo ont tous été infectés. Ces résultats viennent d’être présentés à la Conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) qui se tient en ce moment à Boston (Massachusetts).

Des essais cliniques menées depuis ces dernières années ont montré que des personnes prenant quotidiennement de petites doses d'antirétroviraux peuvent réduire de plus de 90% le risque d'être infectée par un partenaire sexuel séropositif. Cette approche appelée prophylaxie pré-exposition (ou PrEP) médicamenteuse chez les patients séronégatifs à haut risque de contamination par le vih est habituellement menée avec l’antirétroviral Truvada® (association emtricitabine / ténofovir). Mais certains de ces essais cliniques ont eu un taux de succès nettement moindre du fait de la mauvaise observance des participants qui éprouvent des difficultés à prendre leurs antirétroviraux quotidiennement.

Ainsi une injection mensuelle voire trimestrielle pourrait résoudre ce problème en contournant les difficultés d’observance. Un premier essai clinique avec 175 personnes devrait commencer cette année aux Etats-Unis, au Brésil, en Afrique du Sud et au Malawi avec ce même antirétroviral, qui a déjà été approuvé par la FDA, l'Agence américaine des produits alimentaires et pharmaceutiques.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le Pr Grimaldi propose d'autoriser les étudiants recalés et « motivés » à s'installer cinq ans dans un désert

Au lendemain des annonces de suppression du numerus clausus et des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), le Pr André Grimaldi, professeur émérite en diabétologie au CHU de la Pitié,...7

Une interne bordelaise lance une websérie sur YouTube pour sensibiliser les étudiants au suicide

.

Pour sensibiliser les étudiants au sujet du suicide, Marine Quéroué, interne en santé publique à Bordeaux, a lancé le 10 septembre une... Commenter

Les généralistes toujours frileux sur la vaccination en pharmacie

vaccination

L’expérimentation pour la vaccination antigrippale en pharmacie va rentrer dans sa deuxième année. Les Hauts-de-France et l’Occitanie vont... 1

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir