Pour le Collège, les MEP exclusifs ne doivent pas être qualifiés généralistes

Pour le Collège, les MEP exclusifs ne doivent pas être qualifiés généralistes

01.03.2014
  • Pour le Collège, les MEP exclusifs ne doivent pas être qualifiés généralistes - 1

"La médecine générale ne saurait être découpée en sous-spécialités, que ce soit par mode d'exercice ou par orientation." Dans le débat relancé ces dernières semaines par le SML, la CSMF, MG France et la FMF sur la qualification comme généralistes des praticiens qui ne le sont pas encore, le Collège de la Médecine Générale a pris position vendredi.

Soulignant que "c’est une spécialité particulière par son mode d'exercice en soins primaires, par sa place de premier recours et par son rôle dans l'accompagnement des patients dans la continuité", l’instance que préside le Pr Pierre-Louis Druais (photo) rappelle que "le titre requiert au plan professionnel une prise en charge de tous les motifs de recours sans sélection des patients, une approche globale, un suivi des problématiques de santé les plus prévalentes, en particulier les patients atteints de maladies chroniques, dans le respect des données actualisées de la science." Et ce faisant, il renvoie de façon explicite à la fonction de « médecin généraliste traitant ».

Des disparités inacceptables

Ceci posé, le Collège se démarque néanmoins de certaines décisions départementales de qualification trop restrictives. "Des disparités importantes et inacceptables ont été observées, par non respect des critères nationaux, au risque de laisser des professionnels qui exercent la médecine générale au bord du chemin. Ces critères nationaux doivent être affirmés par le CNOM, et respectés par l'ensemble des commissions départementales" martèle le Collège.

Sa prise de position est éclairante aussi sur la question très controversée du sort des Médecins à Exercice particulier (MEP). Il fait le distinguo entre les médecins à orientation MEP exclusive, qui n’ont pas à être qualifiés spécialistes en médecine générale et les praticiens qui y ont vocation, parce qu’ils assurent prise en charge globale, coordination et continuité des soins, même s’ils intègrent à cet exercice de médecine générale "des techniques de soins particulières". Autrement dit, pour le Collège c’est oui à la qualification des médecins généralistes à exercice mixte, mais non pour les 100% MEP.

Et si ces derniers "n'ont pas de spécialités reconnues", le Collège leur "conseille de se rapprocher de leurs organisations professionnelles pour faire reconnaitre leurs droits légitimes." Autrement dit, ce n’est plus le problème de la médecine générale...

Source : Legeneraliste.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...Commenter

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 31

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir