C’est arrivé le… 27 février 1947

C’est arrivé le… 27 février 1947

27.02.2014
  • C’est arrivé le… 27 février 1947 - 1

    C’est arrivé le… 27 février 1947

Mort de Pierre Janet, psychologue éminent et créateur du terme de subconscient. Né le 30 mai 1859, Pierre Janet passe son enfance à Bourg-la-Reine où il est fortement marqué par la personnalité de son oncle Paul, important philosophe du spiritualisme fondé par Victor Cousin.

Alors qu’il poursuit ses études au lycée Sainte-Barbe, à Paris, il traverse une longue crise à l’adolescence qui lui fait perdre ses convictions religieuses. Il se tourne alors vers la psychologie et décide de mener parallèlement des études de philosophie et de médecine. Il rentré à l’Ecole Normale supérieure en 1879 où il se lie d’amitié avec Henri Bergson, Agrégé de philosophie en 1882, il obtient brillamment ses titres de docteur en philosophie en 1889 et de docteur en médecine en 1893, sa thèse étant intitulée : « Contribution à l’étude des accidents mentaux chez les hystériques ».

Directeur du laboratoire de la Salpêtrière

Mais, dès 1889, le célèbre neurologue Charcot avait confié à Janet, alors qu’il n’était pas encore médecin, la direction du laboratoire de la Salpêtrière, impressionné par sa thèse de philosophie sur « L’Automatisme psychologique. Essai sur les formes inférieures de la conscience ». L’automatisme, ce sont les actes effectués sans que le sujet sans aperçoive lui-même. Janet y voit « une forme rudimentaire de la conscience où l’activité, la sensibilité et l’intelligence se confondent absolument ».

Après s’être marié en 1894 avec Marguerite Duchesne, dont il aura trois enfants, Hélène, Fanny et Michel, Janet fonde en 1901 la Société de Psychologie - la deuxième au monde après celle créée aux Etats-Unis – devenue de nos jours la Société Française de Psychologie.

Après avoir fondé le « Journal de Psychologie Normale et Pathologique » en 1904, il remplace son maître Théodule Ribot au Collège de France à la chaire de « Psychologie expérimentale et comparée » où sa première leçon est consacrée à « l’étude expérimentale et comparée de la fatigue ». Il se consacre dès lors entièrement à cette charge, conservant néanmoins sa pratique de psychiatre. Sa réputation est internationale et il est invité dans le monde entier. Au cours d’un voyage en Argentine, la foule va même jusqu’à jeter des fleurs sur son train.

Il est reçu à l’Institut de France en 1923, époque où ses préoccupations relèvent de la psychologie cognitive, recherches qui allaient inspirer par la suite Jean Piaget. En 1929, il accède à la présidence de la Société Médico-Psychologique.

Janet cesse d’enseigner au Collège de France en 1934, mais continue à publier abondamment dans les revues internationales les plus prestigieuses. Jusqu’à sa disparition, en 1947, il va travailler à une vaste synthèse, restée inachevée et inédite, sur la hiérarchie des types de croyances et leur développement dans l’histoire sous les formes de la religion, de la philosophie et de la science.

Le plus bel hommage rendu à Janet l’a été par un de ses disciples, Jean Piaget, en 1939, à l’occasion du Jubilé de la Psychologie Scientifique Française : « Les travaux de Théodule Ribot et de son successeur Pierre Janet (…) ne sont pas seulement une gloire pour la psychologie française. Les résultats acquis ainsi que l’esprit et les méthodes représentés par ces maîtres sont plus vivants que jamais, malgré le désarroi du monde contemporain et tous les chercheurs ainsi que tous les éducateurs en sont redevables de près ou de loin. La méthode pathologique inaugurée par Ribot s’est doublée avec Pierre Janet, d’une analyse génétique dont tous les psychologues de l’enfance sont aujourd’hui tributaires. »

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 3

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir