Coronavirus MERS : sacrés chameaux!

Coronavirus MERS : sacrés chameaux!

25.02.2014
  • Coronavirus MERS : sacrés chameaux!-1

    Coronavirus MERS : sacrés chameaux!

Le coronavirus MERS, qui provoque des problèmes respiratoires aigus et a tué des dizaines de personnes au Moyen-Orient, est bien transmis par les chameaux et pourrait bien passer directement des animaux aux humains. Une étude publiée mardi aux Etats-Unis confirme que le nouveau virus, dit du Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Middle East Respiratory Syndrome, MERS) est commun chez les chameaux depuis au moins une vingtaine d'années.

Son principal auteur, un professeur de l'Université de Columbia confirme "dans certaines parties de l'Arabie saoudite, les deux tiers de ces animaux ont leurs voies respiratoires touchées par ce virus" Ian Lipkin. "Il est probable que les chameaux soient la principale source d'infection des humains", conclut-il. Pour cette étude, publiée mardi dans la revue américaine mBio, les chercheurs ont fait des prélèvements sanguins dans l'anus et les naseaux de plus de 200 chameaux en Arabie saoudite entre novembre et décembre 2013. Ils ont trouvé des anticorps propres au MERS chez 74% des bêtes, ainsi que le virus lui-même, en particulier dans les sécrétions nasales des animaux. Les chameaux porteurs du virus paraissaient en parfaite santé. En analysant des échantillons sanguins de dromadaires prélevés entre 1992 et 2010, l'équipe a trouvé des traces du virus vieilles de 20 ans.

"Le virus détecté sur les animaux est le même que celui que nous avons trouvé sur les hommes", souligne Ian Lipkin. Si cela se confirme, selon lui, il s'agirait d'un cas extrêmement rare de contamination directe des humains par les animaux. Selon le dernier bilan de l'OMS, ce virus a touché depuis septembre 2012 à l'échelle mondiale 182 personnes, dont 79 sont mortes.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...12

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 5

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir