Le médecin de la prison de Grasse sera jugé pour la mort d’un détenu italien

Le médecin de la prison de Grasse sera jugé pour la mort d’un détenu italien

22.02.2014
  • Le médecin de la prison de Grasse sera jugé pour la mort d’un détenu italien - 1

Un médecin et deux infirmières de la maison d'arrêt de Grasse (Alpes-Maritimes) seront renvoyés devant la justice pour "homicide involontaire", après la mort en 2010 d'un détenu italien de 31 ans. L'audience devrait avoir lieu à la fin de l'année, a précisé le procureur adjoint du tribunal correctionnel de Grasse, Jean-Louis Moreau. Le centre hospitalier de Grasse sera également poursuivi en tant que personne morale.

Ce décès avait suscité un vif émoi en Italie. Daniele Franceschi, un jeune homme, originaire de Viareggio (nord de l'Italie), est décédé officiellement d'une crise cardiaque et l'autopsie française a exclu des chocs traumatiques. Mais la famille n'a cessé de réclamer des éclaircissements sur les circonstances exactes du décès. Incarcéré en France pour l'utilisation d'une carte bancaire falsifiée dans un casino, le prisonnier s'était plaint de la lenteur de l'administration pénitentiaire à répondre à ses demandes médicales, dans une lettre à sa famille.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
EMMANUEL G Médecin ou Interne 24.02.2014 à 12h44

Il est toujours utile d'écouter les doléances de sujets dans ce cas là, mais danger ! Pendant 20 ans je répondais aux gardes à vues occasionnées par les forces de l'Ordre, dur, dur il ne faut pas Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir