C’est arrive le… 22 février 1840.

C’est arrive le… 22 février 1840.

22.02.2014
  • C’est arrive le… 22 février 1840. - 1

    C’est arrive le… 22 février 1840.

Naissance d’Anna Kingsford, médecin, féministe et écrivain. Véritable tête brûlée, Anna Kingsford, qui fut l’une des premières Britanniques à obtenir le diplôme de docteur en médecine, était pourtant née à Londres dans un milieu très cossu où elle reçut une education très stricte.

Mais la mort de son père allait bouleverser son existence, la jeune fille de bonne famille se transformant en féministe passionnée. Tout d’abord elle hérita d’une rente considerable don’t elle put garder la jouissance, meme une fois mariée, contrairement aux dispositions légales alors en vigueur. La morale victorienne était alors à son comble et elle rencontra la plus grande disapprobation quand elle se mit en tête de travailler.

En 1867, elle allait épouser un de ses cousins , pasteur Anglican, celui-ci lui ayant promis de lui laisser la plus grande liberté. S’engageant totalment dans la cause féministe, elle s’engagea alors pour le droit de propriété des femmes mariées.

En 1870, elle se convertit au catholiscime et devint adepte du végétarisme, nouvelle appellation donnée aux personnes qui exluent la consommation de chair animale pour de smoifs divers (jusque là, on leur donnait le nom de Pythagoréens en référence aux pratiques alimentaires du philosophe Pythagore).

En 1872, elle s’installa à Shrewsbury, dans la banlieue londonienne, et la fortune héritée de son père lui permit de racheter « The Lady’s own Paper », un magazine dont elle se servit pour propager ses idées féministes.

Parallèlement, la vivisection étant son nouveau cheval de bataille et pour se rendre compte par elle-même si celle-ci avait un intérêt réel pour la science, elle décida d’embrasser la carrière médicale.

Elle partit donc pour Paris s’inscrire à la Faculté, les études de médecine étant interdites aux femmes en Grande-Bretagne. Elle obtint son doctorat en 1880, sa thèse ayant été consacrée au végétarisme. De retour à Londres, elle ouvrit un cabinet medical qui connut rapidement un grand succès surtout auprès des femmes qui appréciaient de pouvoir consulter un praticien de leur sexe.

Après avoir fondé l’Hermetic Society, ancètre de l’Ordre Hérmétique de l’Aube Dorée, Anna Kingsford mourut d’une tuberculose en 1888.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Grippe: près de 30 000 personnes âgées vaccinées dans les pharmacies

.

"Un élan extraordinaire"! La ministre de la Santé se félicite des premiers pas de la vaccination anti-grippe en pharmacie. Quelque 27.000 pe... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir