[VIDEO] Touraine programme une baisse de prix pour le paracétamol de marque

[VIDEO] Touraine programme une baisse de prix pour le paracétamol de marque

20.02.2014
  • [VIDEO] Touraine programme une baisse de prix pour le paracétamol de marque-1

    [VIDEO] Touraine programme une baisse de prix pour le paracétamol de marque

Le prix du paracétamol non générique (Doliprane®, Dafalgan®, Efferalgan®...) va baisser, mais pas tout de suite. "Je souhaite (...) qu'une baisse des prix, dans le contexte général des économies qui sont demandées, soit réalisée mais qu'elle intervienne pour le début de l'année 2015 puisque les entreprises nous ont dit qu'elles avaient besoin de temps pour s'adapter", a expliqué mercredi la ministre à l’Assemblée Nationale en réponse à une question de Lucette Lousteau, député du Lot-et-Garonne où sont implantés les laboratoires BMS UPSA producteurs du Dafalgan® et de l’Efferalgan®.

Le sujet du paracétamol est sensible depuis que l'Agence du médicament (ANSM) étudie la possibilité d'inscrire le paracétamol 500 et 1.000 mg dans le répertoire des génériques, ce qui permettrait de faire des économies à l'Assurance maladie. L'inscription dans cette liste permettrait aux pharmaciens de susbtituer pour un générique moins cher. Les industriels craignent une perte massive de chiffre d'affaires et font planer la menace de destructions d'emplois dans les usines françaises.

 

La réponse de la ministre aux inquiétudes de la députée du Lot-et-Garonne
 

Mais s'ils baissent leurs prix, l'intérêt économique de la substitution par un générique s'amenuisera. Sur la question de l’inscription dans le répertoire générique, Marisol Touraine n’a donc pas encore tranché, comme elle l’a expliqué dans l’Hémicycle : "Un travail va s'engager" à partir des observations des industriels déposées à l'Agence du médicament le 6 février, a indiqué la ministre, ajoutant, que, "dans le cadre du Conseil stratégique pour la réduction de la dépense publique, nous allons examiner cela à partir d'éléments structurels pour garantir à la fois une politique de santé publique et une politique de production industrielle qui soit efficace".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

En direct des rencontres de ReAGJIR à Avignon Infirmière en pratique avancée : un métier pensé pour l’hôpital ?

Les infirmiers en pratique avancée (IPA) feront-ils évoluer la pratique des généralistes ? Les jeunes généralistes ont découvert les contours de la collaboration avec ces futurs professionnels ce...6

Un docu poignant sur les derniers jours d'un médecin de campagne sans successeur

Laine

C'est l'histoire d'un médecin de campagne. Un généraliste isolé, qui travaille à l'ancienne. De 7h30 à 21h30. Tous les jours sauf le... 16

La méditation en pleine conscience, solution pour prévenir le burn-out des soignants ?

Méditation

Prévenir l'apparition des risques psychosociaux est possible. Mercredi, lors du 4e colloque de l’association SPS (soins aux professionnels... 10

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir