Chine : des mesures antitabac permettraient d’éviter 13 millions de décès d’ici 2050

Chine : des mesures antitabac permettraient d’éviter 13 millions de décès d’ici 2050

19.02.2014
  • Chine : des mesures antitabac permettraient d’éviter 13 millions de décès d’ici 2050 - 1

    Chine : des mesures antitabac permettraient d’éviter 13 millions de décès d’ici 2050

Si le pays d’origine de la directrice de l’OMS, Margaret Chan, mettait en oeuvre les recommandations antitabac édictées par cette ONG, cela permettrait d'éviter 13 millions de décès d'ici à 2 050 ! La Chine compte en effet 300 millions de fumeurs, soit près d'un tiers des fumeurs dans le monde! Actuellement, plus d'un million de personnes par an meurent dans l’Empire du milieu à cause du tabac mais ce chiffre pourrait tripler d'ici à 2030. Dans leur étude publiée mercredi dans le British Medical Journal (BMJ), des chercheurs espagnols, français et américains relèvent que si le statu quo est maintenu, le tabac pourrait faire plus de 50 millions de morts au total en Chine entre 2012 et 2050.

Durcir la législation antitabac

Pékin a jusqu'à présent pris peu de mesures pour enrayer l'épidémie, se contentant d'interdire le tabac dans les transports en commun. Mais en appliquant les recommandations de la Convention-cadre de l'OMS, entrée en vigueur en 2005, la situation pourrait être bien différente. Taxer le paquet de cigarettes à 75 % permettrait de réduire de plus de 10 % le nombre des fumeurs chinois et sauver ainsi quelque 3,5 millions de vies d'ici à 2050. Des législations interdisant le tabac dans tous les lieux publics, tout comme la publicité pour les produits du tabac, permettraient d'éviter encore quelque 5,5 millions de décès supplémentaires d'ici à 2050. 4 autres millions de décès pourraient être évités grâce à une campagne anti-tabac de grande ampleur et l'obligation d'insérer des avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir