Carmat : deux mois après la greffe le patient va bien

Carmat : deux mois après la greffe le patient va bien

19.02.2014
  • Carmat : deux mois après la greffe le patient va bien - 1

    Carmat : deux mois après la greffe le patient va bien

Soixante jours après la première implantation du coeur artificiel bioprothétique Carmat chez un homme de 76 ans, à Paris, l'état du patient est jugé "satisfaisant" et il fait des "exercices de rééducation physique pour augmenter son périmètre de marche", ont indiqué ses médecins mardi. L'état du malade, souffrant d'une insuffisance cardiaque terminale, est jugé satisfaisant par ses médecins, précisent ces derniers dans un communiqué de l'hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP) où il est hospitalisé depuis l'intervention.

"L'évolution a pu paraître longue et difficile mais a été, en bien des points, peu différente de celle d'un malade du même âge et de même gravité pré-opératoire (...) Le patient s'alimente et ne nécessite plus d'assistance respiratoire continue. Il se soumet volontiers aux exercices de rééducation physique qui lui permettent d'augmenter progressivement son périmètre de marche", selon ce bulletin de santé. "La bioprothèse Carmat continue de fonctionner de façon satisfaisante, sans aucun traitement anticoagulant depuis le 10 janvier 2014", précise-t-on de même source. Enfin, l'équipe de soins rend "hommage à ce malade exemplaire, à son courage, à son sens de l'humour et à son environnement familial qui, par sa présence et sa confiance, joue un rôle déterminant dans son établissement".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir