8e réunion et 3e manif de sages-femmes mercredi

8e réunion et 3e manif de sages-femmes mercredi

18.02.2014
  • 8e réunion et 3e manif de sages-femmes mercredi - 1

    8e réunion et 3e manif de sages-femmes mercredi

Les sages-femmes seront de nouveau dans la rue mercredi à Paris pour demander au gouvernement de "prendre ses responsabilités" pour revaloriser le métier, après quatre mois de grève. Comme en novembre, puis décembre, les sages-femmes parcourront, pour la troisième fois depuis le début du mouvement, les trois kilomètres qui séparent la place Denfert-Rochereau (14e) du ministère de la Santé (7e). Au même moment, se tiendra la 8e réunion du groupe de travail sur le statut des sages-femmes à l'hôpital, mis en place par la ministre de la Santé Marisol Touraine, et animé par le magistrat honoraire de la Cour des comptes Edouard Couty.

Le collectif d'organisations à l'origine de la grève demande notamment que les sages-femmes hospitalières puissent sortir de la fonction publique et obtenir un statut sur le modèle des médecins (praticien hospitalier, PH). De leur côté, les syndicats de fonctionnaires (CGT, CFDT, FO, SUD, Unsa), réunis en intersyndicale, sont hostiles à cette hypothèse, synonyme selon eux de précarité. Et quant aux intersyndicales de praticiens hospitaliers, elles y sont également opposées.

Le collectif ne masque pas son exaspération. "Pendant quatre mois, nous avons accepté les réunions, tables rondes et concertations, mais aussi supporté les insultes de certains syndicats, les coups tordus, les atermoiements du ministère et l'ignorance de nos interlocuteurs", écrit-il dans un communiqué. "Comme nous le craignions, tout a été fait pour étouffer la voix des sages-femmes, faire traîner en longueur, épuiser le mouvement légitime de la profession", poursuit-il, avant d'appeler la ministre à prendre "ses responsabilités" et faire preuve de "vrai courage politique". Sur ce dossier, Edouard Couty espère une décision "avant fin février". Le ministère indique de son côté que le calendrier n'a pas changé, autrement dit que la concertation doit continuer jusqu'à la fin du mois de mars.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Claude Leicher

Après 8 années à la tête de MG France, le Dr Claude Leicher passe la main

Clap de fin pour le Dr Claude Leicher à la présidence de MG France. Après 8 années passées à la tête du syndicat, le généraliste d'Etoile-sur-Rhône (26) passera la main le 2 décembre prochain. Il...2

Péni G : nouvelle pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

Pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

L’embellie n’aura été que de courte durée… Moins de deux ans après un premier épisode de pénurie, la benzathine benzylpénicilline va à... Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... 1

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir