"Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF !

"Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF !

12.02.2014
  • "Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF ! - 1

    "Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF !

Alors que la ministre de la Santé Marisol Touraine se félicitait lundi, lors de son déplacement à Chalon-sur-Saône, des résultats obtenus grâce au pacte territoire santé, dont le dispositif du praticien territorial de médecine générale (PTMG) est la mesure phare, la plupart syndicats exprimaient leur mécontentement... sauf le syndicat de Michel Chassang, seul à soutenir sans réserve la dynamique impulsée par le gouvernement.

SML, FMF et SNJMG déçus

Le SML juge que, dans les déserts médicaux, « rien n’a changé ». « La création de MSP et l’afflux de praticiens étrangers accroissent les inégalités territoriales et les injustices de traitement. L’aménagement du territoire continue de pénaliser les installations de jeunes confrères ». Pour la FMF, « prétendre régler le problème des déserts médicaux avec les 192 praticiens de médecine générale fait penser à Marie Antoinette qui voudrait régler l’élevage en France avec les 4 brebis de sa bergerie du Trianon ». Quant aux jeunes du SNJMG, c’est simple. Pour eux, le praticien territorial de médecine générale (PTMG) « n’est qu’un gadget, insuffisant pour résoudre les défis de la démographie médicale ».

MG dubitatif

Enfin, à MG France, Claude Leicher se dit « dubitatif » vu l’ampleur de la désertification avec, estime-t-il, « 2 500 départs à la retraite chaque année pendant cinq ans ». « Les quelques réussites ponctuelles restent assez loin des ambitions de la stratégie nationale de santé (SNS) » dit-il. Il reconnaît néanmoins que le dispositif des PTMG « fonctionne »: «il améliore la protection sociale de jeunes médecins et sécurise leur exercice ». Un dispositif qui pourrait constituer « une bonne piste pour améliorer la protection maternité des femmes médecins ».

La CSMF applaudit des deux mains

À contre-courant des autres syndicats, la CSMF applaudit en revanche des deux mains. La Conf’ est la seule, en effet, qui « salue le choix d’une politique fondée sur l’incitation ». « Les résultats obtenus vont dans le bon sens » estime le syndicat de Michel Chassang (en photo avec la ministre) qui « retient particulièrement le praticien territorial de médecine générale (PTMG) qui permet de sécuriser le début de l’exercice libéral pour les jeunes praticiens ». D’ailleurs, le syndicat souhaite que ce dispositif « puisse être étendu à toutes les autres spécialités médicales ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
BRAHIM B Médecin ou Interne 13.02.2014 à 10h58

PTMG sécurise le praticien pendant deux ans et les années suivantes le pénaliseront pour le reste de sa carrière libérale; Rien n'est réglé pour le moyen ou long terme.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir