"Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF !

"Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF !

12.02.2014
  • "Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF ! - 1

    "Pacte territoire santé" : tous critiques… sauf la CSMF !

Alors que la ministre de la Santé Marisol Touraine se félicitait lundi, lors de son déplacement à Chalon-sur-Saône, des résultats obtenus grâce au pacte territoire santé, dont le dispositif du praticien territorial de médecine générale (PTMG) est la mesure phare, la plupart syndicats exprimaient leur mécontentement... sauf le syndicat de Michel Chassang, seul à soutenir sans réserve la dynamique impulsée par le gouvernement.

SML, FMF et SNJMG déçus

Le SML juge que, dans les déserts médicaux, « rien n’a changé ». « La création de MSP et l’afflux de praticiens étrangers accroissent les inégalités territoriales et les injustices de traitement. L’aménagement du territoire continue de pénaliser les installations de jeunes confrères ». Pour la FMF, « prétendre régler le problème des déserts médicaux avec les 192 praticiens de médecine générale fait penser à Marie Antoinette qui voudrait régler l’élevage en France avec les 4 brebis de sa bergerie du Trianon ». Quant aux jeunes du SNJMG, c’est simple. Pour eux, le praticien territorial de médecine générale (PTMG) « n’est qu’un gadget, insuffisant pour résoudre les défis de la démographie médicale ».

MG dubitatif

Enfin, à MG France, Claude Leicher se dit « dubitatif » vu l’ampleur de la désertification avec, estime-t-il, « 2 500 départs à la retraite chaque année pendant cinq ans ». « Les quelques réussites ponctuelles restent assez loin des ambitions de la stratégie nationale de santé (SNS) » dit-il. Il reconnaît néanmoins que le dispositif des PTMG « fonctionne »: «il améliore la protection sociale de jeunes médecins et sécurise leur exercice ». Un dispositif qui pourrait constituer « une bonne piste pour améliorer la protection maternité des femmes médecins ».

La CSMF applaudit des deux mains

À contre-courant des autres syndicats, la CSMF applaudit en revanche des deux mains. La Conf’ est la seule, en effet, qui « salue le choix d’une politique fondée sur l’incitation ». « Les résultats obtenus vont dans le bon sens » estime le syndicat de Michel Chassang (en photo avec la ministre) qui « retient particulièrement le praticien territorial de médecine générale (PTMG) qui permet de sécuriser le début de l’exercice libéral pour les jeunes praticiens ». D’ailleurs, le syndicat souhaite que ce dispositif « puisse être étendu à toutes les autres spécialités médicales ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...4

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... Commenter

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir