C’est arrivé le… 9 février 1791

C’est arrivé le… 9 février 1791

09.02.2014
  • C’est arrivé le… 9 février 1791 - 1

    C’est arrivé le… 9 février 1791

Naissance de Jean Cruveilhier, premier titulaire de la chaire d’anatomo-pathologie de la Faculté de médecine de Paris. Hasard du calendrier, hier nous traitions de Dupuytren et, aujourd’hui, c’est Jean Cruveilhier qui fut son élève en anatomie à Paris qui est à l’honneur.

Pourtant, tout avait mal commencé pour ce Limougeaud, descendant d’une longue lignée de médecins… Il ne supportait pas en effet l’atmosphère des salles de dissection et ne dut qu’aux foudres paternelles de poursuivre ses études médicales. Colère qui allait porter ses fruits puisque Cruveilhier sortit premier du concours de l’internat en 1811. Entré dans le service de Dupuytren à l’Hôtel Dieu, il passe sa thèse en 1816, le titre en étant « Essai sur l’anatomie pathologique en général ». Il y développe notamment les idées de Broussais sur la nécessité d’étudier les lésions des organes pour préciser la connaissance des maladies et montre son orientation vers la « médecine scientifique » avec une formule choc : « Les sytèmes passent, les faits restent ».

Sa thèse soutenue, il reprend le chemin de Limoges où il souhaite prendre la succession de son père. Mais, ayant échoué à prendre la place de directeur du cours d’accouchement à l’hôpital de Limoges, Cruveilhier revient à Paris en 1823 où il passe brillamment le nouveau concours d’agrégation.

Sur les conseils de Dupuytren, il accepte la chaire de médecine opératoire de Montpellier, poste qui rapidement ne lui convient plus. Une fois encore Dupuytren va influer sur son destin en proposant son nom pour occuper la chaire d’anatomie devenue vacante après le décès de Béclard.

Son premier souhait fut de redonner vie à la Société anatomique qui avait été dissoute après la présidence de Laennec. Et « sous sa direction, la société s’engagea toujours plus loin dans la voie de l’anatomie pathologique pure » Grâce à lui, les pavillons d’anatomie deviennent le lieu de rencontre des jeunes chirurgiens et un centre d’entraînement aux nouvelles techniques car il n’y a pas encore de laboratoires de chirurgie expérimentale. Cruveilhier restera président de la Société d’anatomie jusqu’en 1866.

Mais, alors qu’il avait aussi été nommé médecins des hôpitaux, chef du service de chirurgie à la Charité puis à la Salpêtrière, Cruveilhier va consacrer l’essentiel de sa vie à la chaire d’anatomie pathologique, créée grâce au legs de Dupuytren. Dans sa leçon inaugurale, il affirme que « la maladie ne pouvait être conçue sans un substratum matériel qu’il faut découvrir en développant l’étude intime des tissus normaux et pathologiques ».

Cruveilhier fut aussi un des médecins les plus recherchés de son temps comptant dans sa clientèle des patients tels que Talleyrand, Chateaubriant, Chopin ou Alfred de Vigny.

Elu président de l’Académie de médecine en 1859, Cruveilhier mourut le 10 mars 1874 à Sussac, pas très loin de sa terre natale. Grâce à lui, la chirurgie ne fut plus un art mais une science…

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...Commenter

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 31

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir