Les infirmières françaises vont pouvoir exercer plus facilement au Québec

Les infirmières françaises vont pouvoir exercer plus facilement au Québec

07.02.2014
  • Les infirmières françaises vont pouvoir exercer plus facilement au Québec - 1

    Les infirmières françaises vont pouvoir exercer plus facilement au Québec

Une bonne nouvelle pour toutes les infirmières françaises expatriées au Québec,... mais pas forcément pour els autorités sanitaires françaises. Les infirmières de l’Hexagone vont pouvoir exercer plus facilement dans "la belle province", grâce à la reconnaissance de leur diplôme et de leur expérience professionnelle.

Jean-François Lisée, ministre québécois des Relations internationales, et Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, ont annoncé jeudi l'arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) des qualifications professionnelles pour les infirmières et infirmiers. L’objectif est de favoriser l’installation des Français au Québec parfois "compliquée et difficile".

Depuis 2008 déjà, il existe un ARM entre le Québec et la France, il permet à une personne, titulaire d’un diplôme et d'un titre de formation délivrés par la province canadienne ou la France, d'exercer sa profession, sous certaines conditions et pour peu qu'elle ait un permis de travail.

Les ARM -qui couvrent couvrent 81 professions, métiers et fonctions (63 selon la nomenclature française)- sont difficilement mis en oeuvre en raison de blocages corporatistes. Ainsi l'ARM pour les kinésithérapeutes, signé il y a quelques jours, est totalement déséquilibré avec près de 4 fois plus de stages et de formations à faire pour les Français migrants que pour les québécois venant en France.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

vaccins

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit... 2

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... 8

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir