Affaire Hazout : le Cnom lâche l’Ordre de Paris

Affaire Hazout : le Cnom lâche l’Ordre de Paris

06.02.2014

Après la mise en cause du conseil de l’Ordre de Paris dans le procès du Docteur Hazout accusé d’agressions sexuelles, l’Ordre National des médecins n’a pas tardé à prendre position. Dans un communiqué, le Cnom exprime son soutien aux victimes présumées et "dénonce sans réserve ces pratiques qui, si elles sont confirmées par la justice, devront être sanctionnées tout comme l’Ordre l’a fait en radiant ce médecin du Tableau en 2013 suite à la plainte du Conseil départemental de Paris."

Pour autant, le Cnom se démarque de l’Ordre de Paris, du moins celui en pleine tourmente d’il y a quelques années, en pointant " un manquement évident du Conseil départemental de l’Ordre des médecins de la ville de Paris, antérieur à 2007, n’ayant pas procédé à un transfert de plainte." A l’époque, des dysfonctionnements avaient conduit en 2007 à la dissolution de ce conseil de l’ordre départemental.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
michel a Médecin ou Interne 10.02.2014 à 21h49

iceberg?? ICEBERG!!!

Répondre
 
PIERRE C Industrie Pharmaceutique 07.02.2014 à 00h07

Hélas Paris restera tjs Paris

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 07.02.2014 à 08h16

vite dit

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir