Procès du Dr Hazout : l’ordre de Paris mis en cause

Procès du Dr Hazout : l’ordre de Paris mis en cause

05.02.2014

Prompt à mettre en cause les montages douteux et les mensonges du Dr Jérôme Cahuzac, le Conseil de l'ordre de Paris a-t-il trop tardé à réagir aux écarts sexuels du Dr André Hazout ? La question s’est posée mardi aux assises de Paris lors de la première journée du procès du gynécologue spécialiste de PMA, poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur sept patientes.

Condamné par la cour administrative de Paris pour ne pas avoir réagi pendant de nombreuses années à des plaintes de victimes du Dr Hazout, l’Ordre parisien a été une nouvelle fois chahuté à l’audience. "Je trouve surprenant que le Conseil de l'ordre ait l'impudence de vouloir se constituer partie civile", a lancé l'avocat de l'une des victimes, Me Georges Holleaux. "Le Conseil n'a pas fait son travail, n'a pas exercé son autorité, n'a pas mis de l'ordre dans ses troupes. C'est votre défaillance qui pendant 16 ans n'a pas permis de mettre un terme aux pratiques du Dr Hazout", a-t-il insisté. L'avocat général, Annie Grenier, a abondé dans ce sens: "Je suis moi aussi scandalisée par la présence du Conseil de l'ordre auprès des victimes, alors qu'il a toujours été auprès du Dr Hazout, et ce, depuis le premier coup de fil d'une patiente en 1985." Finalement, Le tribunal a décidé de surseoir à statuer sur l'acception ou non de la partie civile du Conseil de l'ordre. Il rendra sa décision à la fin du procès.

Le reste de l'audience a été consacrée à la personnalité de l'accusé et à sa brillante réussite professionnelle dans la fécondation in vitro aux côtés des stars du domaine jusqu’à sa chute après sa mise en cause pour agressions sexuelles, sa radiation du conseil de l'ordre en 2013 et sa reconversion dans le conseil pour des laboratoires. Le procès est prévu jusqu'au 21 février

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Siège Cnom

Grève des IVG : un collectif féministe envahit l'Ordre pour demander des sanctions contre le Syngof

Une vingtaine de personnes membres de divers collectifs féministes* ont envahi le siège parisien de l'Ordre des médecins, ce lundi après-midi, pour protester contre la menace de grève de l'IVG du...3

CPTS et assistants « dès 2020 » : l'Académie invite le gouvernement à revoir ses ambitions à la baisse

Académie de médecine

L'Académie de médecine a rendu ce lundi un rapport d'analyse sur le plan « Ma Santé 2022 », le jour-même où démarrait l'examen de la loi... 1

Dépistage du cancer colorectal : participation en baisse malgré le passage au test immunologique

Dépistage cancer colorectal

Décidément les dépistages organisés sont à la peine. Après avoir rapporté en février une baisse de la participation des femmes à celui du... 1

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir