Procès du Dr Hazout : l’ordre de Paris mis en cause

Procès du Dr Hazout : l’ordre de Paris mis en cause

05.02.2014

Prompt à mettre en cause les montages douteux et les mensonges du Dr Jérôme Cahuzac, le Conseil de l'ordre de Paris a-t-il trop tardé à réagir aux écarts sexuels du Dr André Hazout ? La question s’est posée mardi aux assises de Paris lors de la première journée du procès du gynécologue spécialiste de PMA, poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur sept patientes.

Condamné par la cour administrative de Paris pour ne pas avoir réagi pendant de nombreuses années à des plaintes de victimes du Dr Hazout, l’Ordre parisien a été une nouvelle fois chahuté à l’audience. "Je trouve surprenant que le Conseil de l'ordre ait l'impudence de vouloir se constituer partie civile", a lancé l'avocat de l'une des victimes, Me Georges Holleaux. "Le Conseil n'a pas fait son travail, n'a pas exercé son autorité, n'a pas mis de l'ordre dans ses troupes. C'est votre défaillance qui pendant 16 ans n'a pas permis de mettre un terme aux pratiques du Dr Hazout", a-t-il insisté. L'avocat général, Annie Grenier, a abondé dans ce sens: "Je suis moi aussi scandalisée par la présence du Conseil de l'ordre auprès des victimes, alors qu'il a toujours été auprès du Dr Hazout, et ce, depuis le premier coup de fil d'une patiente en 1985." Finalement, Le tribunal a décidé de surseoir à statuer sur l'acception ou non de la partie civile du Conseil de l'ordre. Il rendra sa décision à la fin du procès.

Le reste de l'audience a été consacrée à la personnalité de l'accusé et à sa brillante réussite professionnelle dans la fécondation in vitro aux côtés des stars du domaine jusqu’à sa chute après sa mise en cause pour agressions sexuelles, sa radiation du conseil de l'ordre en 2013 et sa reconversion dans le conseil pour des laboratoires. Le procès est prévu jusqu'au 21 février

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Vincent Renard

[VIDEO] Congrès des généralistes enseignants « L'injonction d'obligation vaccinale fait le lit des mouvements antivaccins », selon le patron du CNGE

Congrès du CNGE jour 2. La grande plénière d'aujourd'hui est consacrée à un sujet qui agite l’opinion publique, le monde médical et le collège des généralistes enseignants : l’extension de l...1

[Vidéo] Une greffe de peau sur 95% du corps entre vrais jumeaux

Pr Maurice Mimoun

Ce n’est pas la première fois que l’on effectue une greffe de peau entre jumeaux homozygotes, mais jamais, une telle opération n’avait été... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 3

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir