Déontologie et Internet - Sites web des médecins : on ne peut pas faire n’importe quoi !

Déontologie et InternetSites web des médecins : on ne peut pas faire n’importe quoi !

03.02.2014
  • Sites web des médecins : on ne peut pas faire n’importe quoi ! - 1

    Sites web des médecins : on ne peut pas faire n’importe quoi !

« Le site d’un médecin ne doit pas être de nature publicitaire et ne doit publier que des informations de qualité ». Voici la principale recommandation faite par l’Ordre des médecins qui a publié, le 30 janvier 2014,dans le sillage de son Livre blanc de 2011, une nouvelle Charte déontologique pour les sites web professionnels des médecins. « Il nous semblait important que les médecins aient des balises, des règles précises pour la création de leur site web », explique Bernard Le Douarin qui a travaillé à ce projet, au sein de la section éthique et déontologie du CNOM, avec le féru d’informatique Jaques Lucas.

Des informations pratiques, une charte graphique sobre

Que doit contenir un site web de médecin pour être dans les clous ? Essentiellement des informations pratiques (adresse, spécialité, titres, modes d’exercice, etc.) Et, bien évidemment, le nom et le prénom du professionnel de santé ainsi que son numéro RPPS. Doivent, en outre, obligatoirement figurer : la situation au regard de la Convention, les honoraires, l’appartenance à une association de gestion agrée (AGA) mais aussi les modalités de recours aux urgences et à la PDS. Il n’y a pas que le fond qui compte. Le CNOM s’attaque aussi à l’esthétique du site qui doit, d’après la Charte, « conserver une certaine sobriété ».

Si les blouses blanches peuvent utiliser leur site, comme une sorte d’agenda électronique, pour la prise de rendez-vous, ils doivent néanmoins prévoir la possibilité d’envoi aux patients de réponses automatisées pour les confirmations de rendez-vous mais aussi en cas d’absence du praticien. Par ailleurs, l’Ordre demande aux confrères de faire apparaître dans la homepage du site un premier lien vers l’Annuaire du CNOM et un deuxième vers la page relative à la déontologie sur le web.

Oui au référencement naturel, non au payant

L’Ordre met en garde ceux qui voudraient remonter dans le classement de Google… Attention ! Le référencement payant est formellement interdit ! En outre, le CNOM voit d’un mauvais oeil « la publication de toutes formes de notation du site » ainsi que celle des « avis d’internautes », pourtant très en vogue sur la Toile. Enfin, l’Ordre ouvre aux médecins la possibilité d’utiliser le nom de domaine "medecin.fr" dont il est titulaire. Mais attention ! Pour le faire tout médecin doit obligatoirement passer au préalable par le CNOM qui a prévu une procédure à cet effet) et qui n’est utilisé, à ce jour, que par « quelques dizaines de médecins », selon les estimations du Dr Le Douarin.

Giulia Gandolfi
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
MAPA

HTA, avantage à la MAPA !

Une étude du NEJM publiée hier vient confirmer à grande échelle la supériorité pronostique de la mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) par rapport à la prise de tension en...1

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 3

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

AT

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous... 7

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir