C’est arrivé le… 2 février 1907

C’est arrivé le… 2 février 1907

02.02.2014
  • C’est arrivé le… 2 février  1907 - 1

    C’est arrivé le… 2 février 1907

Première description de la maladie d’Alzheimer. Au cours de la 37e Conférence des psychiatres allemands, le psychiatre, neurologue et neuropathologiste allemand Aloys Alzheimer décrit à ses collègues les symptômes de la dégénérescence corticale qui provoquent la maladie qui portera son nom sur la proposition d’Emil Kraepelin, titulaire de la chaire de psychiatrie de Munich.

Aloys Alzheimer, pour étayer ses recherches, avait suivi à l’hôpital de Francfort-sur-le-Main, pendant près de cinq ans, du 28 novembre 1901 au 6 avril 1906, une patiente quinquagénaire, Augusta Deter, atteinte de démence. A sa mort, il réalisa une analyse histologique de son cerveau, découvrant dans celui-ci les anomalies des fibrilles caractéristiques de la maladie Par la suite, pour conforter ses théories sur la maladie, Alzheimer publiera un deuxième cas identique en 1911.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Feuille de soins et carte vitale

Refus de télétransmission : les généralistes moins récalcitrants

Vingt ans après l'intronisation de la carte Vitale, des milliers de médecins font de la résistance. L'an passé, près de 82 millions de feuilles de soins papier ont ainsi été reçues, en incluant...11

ROSP : Hors forfait structure, les omnipraticiens ont perdu 36 % de leur prime, observent les Généralistes-CSMF

Dominos

Après la surprise et l'amertume, la colère. Les médecins généralistes ont connu une réelle baisse de leur rémunération sur objectifs de... 14

[Appel à témoignages] Les tabous en consultation

[Appel à témoignages] Les tabous en consultation-0

Vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation délicate pour évoquer un sujet avec un patient en consultation. Quels sont les thématiques... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir