Nette reprise des dépenses généralistes en 2013

Nette reprise des dépenses généralistes en 2013

30.01.2014
  • Nette reprise des dépenses généralistes en 2013 - 1

    Nette reprise des dépenses généralistes en 2013

Après une année 2012 catastrophique, qui avait vu les dépenses de remboursement en médecine générale baisser de 1,2% (et de leurs revenus aussi), le poste est en hausse de 2,8% en 2013. La cnamts relie cette reprise à la mise en place du forfait médecin traitant de 5 euros pour tous les patients adultes et à la majoration des consultations des personnes âgées toute revalorisation intervenues cet été et qui "expliquent, en grande partie, l’évolution de ces remboursements de soins", évoque le communiqué de la Sécu. On peut y ajouter sans doute l’épidémie de grippe qui, en 2013, a duré beaucoup plus longtemps que d’habitude. L’embellie de cette année 2013 pour le généralistes est d’autant plus à relever que le résultat communiqué par la Cnamts n’inclut pas la prime de ROSP (Rémunération sur objectifs de santé publique) versée en avril et qui a pas été comptabilisée sur 2012.

Progression plus rapide que les spécialistes...

Une fois n’est pas coutume, le poste généraliste a donc progressé un peu plus vite l’an passé que les remboursements de soins de spécialistes (+2,7% en 2013 après +0,1% en 2012) et nettement plus vite que la totalité des dépenses du régime général (+2,3%), ou que les remboursements de soins de ville (2,6%).

... Mais moins que les infirmières et les kinés

Pour le reste, seuls les remboursements d’auxiliaires médicaux (+7,8%) progressent de façon plus soutenus que le poste médecine générale: +8,3% pour les infirmiers, +6,8% pour les kinés. De même que les dépenses de transports sanitaires (+6,4%).

Le poste médicament au point mort

A l’opposé, c’est calme plat sur les remboursements de soins dentaires qui progressent faiblement en 2013 (+0,6%). Ainsi que sur les remboursements de médicaments, quasiment stables en 2013 (-0,2%). De même que sur les dépenses d’indemnités journalières (+0,7%). Deux derniers postes qui pèsent lourds dans les dépenses d’Assurance maladie et sur lesquels lamaitrise des dépenses a fonctionné au-delà des espérances des pouvoirs publics pour la deuxième année consécutive.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir