La Basse-Normandie manque de spécialistes

La Basse-Normandie manque de spécialistes

29.01.2014
  • La Basse-Normandie manque de spécialistes - 1

    La Basse-Normandie manque de spécialistes

Pas facile pour un patient d’accéder à la médecine de deuxième recours en région Basse-Normandie. L’URPS, qui vient de réaliser une étude sur l’apport économique de la médecine libérale à la région, rapporte que dans une zone géographique particulièrement touchée par les déserts médicaux, le déséquilibre généralistes-spécialistes est particulièrement important : près de 60% des libéraux bas-normands sont omnipraticiens pour 41% de spécialistes contre 47% en moyenne France pour ces derniers. La densité de généralistes est en soi inférieure à la moyenne nationale (88,5 pour 100 000 habitants contre plus de 97 sur la France métropolitaine), mais le différentiel est plus accentué encore pour les spécialistes (61 pour 100 000 habitants contre plus de 87).

La région pleure après les internistes, les pédiatres, les pneumologues, les endocrinologues, les néphrologues et les psychiatres, toutes disciplines dans lesquelles il manque au moins 40% des effectifs par rapport à la moyenne France entière. En psychiatrie, c’est même moins 60% !

Dans ce contexte, les médeicns libéraux compensent comme ils peuvent puisque l’étude constate "une suractivité importante des médecins" : comparée à la moyenne nationale, +7% d’actes pour les généralistes et +18% pour les spécialistes.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir