Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP

Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP

28.01.2014
  • Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP - 1

    Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP

Pour le syndicat de Roger Rua (photo), c’est tout simplement "inacceptable". Alors qu’à ce jour, seuls 47% des généralistes sont reconnus spécialistes en médecine générale, le SML part en guerre pour défendre ceux qui n’ont pas obtenu le précieux label. Parmi eux, un nombre indéterminé de généralistes n’a pas souhaité pour l’instant l’obtenir : et le SML sonne le rappel pour qu’ils le fassent, afin d’y voir plus clair.

Mais la préocupation du Syndicat des Médecins Libéraux concerne surtout les confrères MEP (modes d’exercice particulier). A en croire, le président du SML, ces derniers, qu’ils soient homéopathes, acupuncteurs ou mésothérapeutes sont la plupart du temps recalés de leurs demandes, dès lors qu’ils exercent un peu trop leur compétence. Sept ans après la reconnaissance du statut de spécialistes pour les généralistes, le SML condamne "cette situation due exclusivement aux exigences scandaleuses posées". Roger Rua incrimine notamment "des critères Wonca stricts et obsolètes" et rappelle que, sur la seule Ile-de-France, près de 35% des médecins étiquettés généralistes ont en fait une activité MEP et sont, de ce fait, empêchés d’avoir le statut de spécialiste en médecin générale "sous prétexte qu’ils possèdent une qualification ou une compétence reconnue par le Conseil National de l'Ordre des Médecins (CNOM), voire des spécificités".

Dans ce contexte et alors que la nouvelle date limite pour obtenir la qualification interviendra en 2015, le SML réclame le droit à la spécialité pour les médecins généralistes installés avant 2007. Sa revendication vise aussi à faciliter le droit de s’inscrire à l’Ordre comme généraliste pour les médecins qui n'exercent pas depuis plus de trois ans.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Vaccination

Vaccination antigrippale, quelle place pour le vaccin « haute dose » ?

Après avoir obtenu une AMM en France mi-avril, Efluelda, le vaccin quadrivalent « haute dose » de Sanofi Pasteur vient de faire l’objet de recommandations de la HAS qui précisent sa place dans la...2

[VIDEO] « On va s'masquer », un généraliste parodie Gilbert Montagné pour sensibiliser au port du masque

Corentin Lacroix

Si la progression de l'épidémie de coronavirus a ralenti ces dernières semaines, la lutte contre le Covid-19 est encore loin d'être... Commenter

Enquête : Avez-vous pris l'habitude de prescrire du sport ?

Sport

Depuis 2017, les médecins sont habilités à prescrire de l'activité physique adaptée aux 11 millions de personnes souffrant d'une affection... Commenter

Cardiovasculaire PRISE EN CHARGE DE LA POUSSÉE HYPERTENSIVE Abonné

Tensiomètre cassée

La poussée hypertensive est une situation clinique fréquente, bénigne dans la très grande majorité des cas. Cependant, il arrive que cet... Commenter

Pédiatrie LA MALADIE DE KAWASAKI Abonné

Cliché 1 Œdème des lèvres avec fissuration

La maladie de Kawasaki est une vascularite aiguë touchant l’enfant de moins de 5 ans. Cliniquement, des manifestations cutanées dominent le... Commenter

A découvrir