Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP

Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP

28.01.2014
  • Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP - 1

    Le SML demande la qualification généralistes pour les MEP

Pour le syndicat de Roger Rua (photo), c’est tout simplement "inacceptable". Alors qu’à ce jour, seuls 47% des généralistes sont reconnus spécialistes en médecine générale, le SML part en guerre pour défendre ceux qui n’ont pas obtenu le précieux label. Parmi eux, un nombre indéterminé de généralistes n’a pas souhaité pour l’instant l’obtenir : et le SML sonne le rappel pour qu’ils le fassent, afin d’y voir plus clair.

Mais la préocupation du Syndicat des Médecins Libéraux concerne surtout les confrères MEP (modes d’exercice particulier). A en croire, le président du SML, ces derniers, qu’ils soient homéopathes, acupuncteurs ou mésothérapeutes sont la plupart du temps recalés de leurs demandes, dès lors qu’ils exercent un peu trop leur compétence. Sept ans après la reconnaissance du statut de spécialistes pour les généralistes, le SML condamne "cette situation due exclusivement aux exigences scandaleuses posées". Roger Rua incrimine notamment "des critères Wonca stricts et obsolètes" et rappelle que, sur la seule Ile-de-France, près de 35% des médecins étiquettés généralistes ont en fait une activité MEP et sont, de ce fait, empêchés d’avoir le statut de spécialiste en médecin générale "sous prétexte qu’ils possèdent une qualification ou une compétence reconnue par le Conseil National de l'Ordre des Médecins (CNOM), voire des spécificités".

Dans ce contexte et alors que la nouvelle date limite pour obtenir la qualification interviendra en 2015, le SML réclame le droit à la spécialité pour les médecins généralistes installés avant 2007. Sa revendication vise aussi à faciliter le droit de s’inscrire à l’Ordre comme généraliste pour les médecins qui n'exercent pas depuis plus de trois ans.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
Claude V Médecin ou Interne 20.03.2014 à 18h59

qu'ils se lèvent la nuit pour les gardes!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...4

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 3

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir