Sécu : le gouvernement se réjouit des économies sans précédent engrangées

Sécu : le gouvernement se réjouit des économies sans précédent engrangées

22.01.2014
  • Sécu : le gouvernement se réjouit des économies sans précédent engrangées - 1

    Sécu : le gouvernement se réjouit des économies sans précédent engrangées

L’Assurance maladie a beau accuser un déficit de près de 7,7 milliards d'euros en 2013, le gouvernement préfère mettre en avant les gigantesques effort de maitrise des dépenses ces dernières années. Lors de ses voeux à la presse, Marisol Touraine a souligné mardi que toutes branches confondues (maladie, retraite, famille,accidents du travail), «3 milliards d’économies ont été réalisées en 2013, au-delà même de ce qui était prévu.» Un effort sans précédent, mais qui devrait s’amplifier avec la réforme des retraites, puisque, selon la minsitre des Affaires sociales, «au moins 4 milliards supplémentaires seront réalisés d’ici à fin 2014.»

En 2013, 1 milliards de dépenses maladie en moins, selon le ministre du Budget

Concernant, la branche maladie, la plus déficitaire de toutes par ailleurs, Marisol Touraine évoque «une maîtrise inégalée, en particulier pour l’Assurance maladie» et ce, souligne-t-elle, sans conséquences facheuses pour les assurés. Son collègue, ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve (photo) évoque aussi es chiffres d’économies records sur cette branche. Il a ainsi annoncé mardi que l'assurance maladie avait en 2013 dépensé moins que prévu dans le budget, pour un montant qu'il a estimé "supérieur" à un milliard d'euros. «L'objectif national de dépenses de l'assurance maladie sera non seulement respecté mais nous savons déjà que nous enregistrerons une sous-exécution supérieure à un milliard d'euros c'est-à-dire supérieure à la sous-exécution constatée l'an dernier», a déclaré le ministre lors d'une audition devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

D’ici à 2017, 10 milliards d’économies en plus pour la Sécurité sociale, selon Marisol Touraine

En 2012, l'assurance maladie avait dépensé un milliard de moins que prévu dans le budget de la Sécurité sociale. Et ces dernières années, la hausse des dépenses de santé a été systématiquement inférieure aux prévisions du budget de la Sécurité sociale. En 2013, l’Ondam (objectif national des dépenses d'assurance maladie) avait été fixée à +2,7%, soit au total 175,4 milliards d'euros. Mais la commission des comptes de la Sécu avait estimé que cet objectif serait «sous-exécuté», avançant un écart de 500 millions d'euros, en raison de dépenses d'indemnités journalières, de transports et de masso-kinésithérapie «inférieures aux prévisions initiales». Ce n’est pas fini, puisque pour 2014, ces dépenses ne devront pas progresser de plus de 2,4%, le niveau le plus bas dans un budget de la Sécu depuis 1998. Au total, sur les quatre branches, Marisol Touraine avance, que de 2015 à 2017, plus de 10 milliards d’économies supplémentaires sont «d’ores et déjà actées par la mise en place des politiques votées». Autrement dit, Hollande n’a pas trop à se faire de soucis. Sur ce terrain, les exhortations récentes du président de la République ont déjà été entendues...

Commentaire agacée de la CSMF : «Il n’y a pas lieu à se réjouir ni à se féliciter car, à ce niveau de sous-exécution, il ne s’agit pas, d’une "maîtrise exemplaire" mais d’une "maîtrise délétère". Et le syndicat de Michel Chassang d’observer que «l’analyse des dépenses remboursées de l’assurance maladie montre une forte décroissance du nombre de consultations en 2013 : entre octobre 2012 et octobre 2013, les honoraires remboursés des généralistes ont chuté de 3,1%, avec une baisse de 1,6% du nombre de consultations, tandis que les consultations de spécialistes ont reculé de 1,5%. Il y a donc un repli très net de la consommation médicale qui impacte directement les honoraires des médecins libéraux.»

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir