Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC

Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC

18.01.2014
  • Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC-1

    Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC

Trente jours après la première implantation du coeur artificiel Carmat chez un Français de 75 ans, il n'y a "aucun problème  de prothèse", ont assuré les médecins vendredi devant les cardiologues réunis aux 24e Journées européennes de la Société française de cardiologie (SFC) qui s'achevaient samedi à Paris.

Après un mois de recul, le professeur Christian Latrémouille, qui a opéré le patient à l'hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP, photo) à Paris, est satisfait: "On est à 30 jours de l'implantation sans aucun problème de prothèse". "C'est l'un des critères de succès pour l'opération", a ajouté le chirurgien."Aujourd'hui, on a un patient à 30 jours et on en train de sélectionner les trois patients suivants", a poursuivi le Pr Latrémouille.

"Au plus près de la nature"

Longuement applaudi, le professeur Alain Carpentier a pour sa part donné toutes sortes de détails techniques sur son coeur artificiel lors d'une conférence exceptionnelle, vendredi en fin de journée , à l'issue de laquelle il a reçu une "standing ovation" des spécialistes réunis au congrès. Il a insisté sur les caractères novateurs de sa prothèse cardiaque en indiquant que "tout était intégré sauf les batteries.

"Ce coeur est "copié au mieux et au plus près de la nature"  et tous les éléments ont été testés pour atteindre une sécurité de cinq ans, a-t-il noté. "Ce qui le différencie des prothèses antérieures, c'est qu'il est définitif, physiologique et bio-compatible", a-t-il souligné. A l'heure actuelle, les batteries (externes) ont une autonomie de deux heures" et le projet prévoit que lorsque le patient "veut commencer à se déplacer, il porte une ceinture de batteries avec une autonomie de deux heures", selon le Pr Carpentier. "Pour la nuit il ne doit pas oublier de brancher son coeur artificiel", a-t-il plaisanté.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baromètre Santé 2016 La confiance envers les vaccins reviendrait-elle ?

À la veille du débat parlementaire sur l’obligation vaccinale, Santé Publique France a fait les choses « en grand » en publiant un volumineux BEH sur la vaccination des jeunes enfants et en...Commenter

Pelloux réclame l'ouverture de centres de santé jusque tard le soir

.

"21 millions de passages aux urgences" ont été recensés en 2016, un chiffre "multiplié par deux en vingt ans". C'est Patrick Pelloux qui l'a... 22

[Vidéo] Un Livre Blanc souligne les lacunes dans la prise en charge de la douleur

Douleur

La Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a présenté mardi 17 octobre le Livre blanc de la douleur 2017, alertant... 3

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir