Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC

Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC

18.01.2014
  • Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC-1

    Coeur artificiel : Standing ovation à Paris pour les chirurgiens au congrès de la SFC

Trente jours après la première implantation du coeur artificiel Carmat chez un Français de 75 ans, il n'y a "aucun problème  de prothèse", ont assuré les médecins vendredi devant les cardiologues réunis aux 24e Journées européennes de la Société française de cardiologie (SFC) qui s'achevaient samedi à Paris.

Après un mois de recul, le professeur Christian Latrémouille, qui a opéré le patient à l'hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP, photo) à Paris, est satisfait: "On est à 30 jours de l'implantation sans aucun problème de prothèse". "C'est l'un des critères de succès pour l'opération", a ajouté le chirurgien."Aujourd'hui, on a un patient à 30 jours et on en train de sélectionner les trois patients suivants", a poursuivi le Pr Latrémouille.

"Au plus près de la nature"

Longuement applaudi, le professeur Alain Carpentier a pour sa part donné toutes sortes de détails techniques sur son coeur artificiel lors d'une conférence exceptionnelle, vendredi en fin de journée , à l'issue de laquelle il a reçu une "standing ovation" des spécialistes réunis au congrès. Il a insisté sur les caractères novateurs de sa prothèse cardiaque en indiquant que "tout était intégré sauf les batteries.

"Ce coeur est "copié au mieux et au plus près de la nature"  et tous les éléments ont été testés pour atteindre une sécurité de cinq ans, a-t-il noté. "Ce qui le différencie des prothèses antérieures, c'est qu'il est définitif, physiologique et bio-compatible", a-t-il souligné. A l'heure actuelle, les batteries (externes) ont une autonomie de deux heures" et le projet prévoit que lorsque le patient "veut commencer à se déplacer, il porte une ceinture de batteries avec une autonomie de deux heures", selon le Pr Carpentier. "Pour la nuit il ne doit pas oublier de brancher son coeur artificiel", a-t-il plaisanté.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir