Grogne - [VIDEO]: Les "asphyxiés" à nouveau mobilisés

Grogne[VIDEO]: Les "asphyxiés" à nouveau mobilisés

14.01.2014

L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) poursuit le mouvement de protestation entamé en décembre, avec « les asphyxiés ». La victoire obtenue au Conseil Constitutionnel sur la CFE ne suffit pas à son président Michel Chassang. Les professionnels de la santé, du droit et du conseil veulent avoir voix au chapitre.

  • Michel Chassang avec ses "cadeaux toxiques"

    [VIDEO]: Les "asphyxiés" à nouveau mobilisés

La victoire sur la CFE obtenue au Conseil constitutionnel ne suffit pas à Michel Chassang et à ses asphyxiés.

Le président de l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) est en colère et a décidé de renvoyer symboliquement au gouvernement ses « cadeaux toxiques ». Des vrais paquets qui seront expédiés à Matignon ainsi que dans certains ministères comme celui de la Santé, du Travail et des Finances. Mais aussi, en région, dans les préfectures. « On n’a pas baissé les bras, le mouvement va se poursuivre et va même aller au-delà en l’absence d’avancées » menace Michel Chassang.

L'UNAPL retourne les "cadeaux toxiques" du gouvernement
 

Les asphyxiés veulent avoir droit de cité. Alors qu’elle représente 27 % des entreprises et 2 millions d’actifs, l’UNAPL n’est pas jugée représentative. Elle demande d’« obtenir l’équité avec les autres entreprises que ce soit dans le cadre fiscal ou de la représentativité patronale ».

L’UNAPL a déjà obtenu satisfaction sur la hausse de 40 % de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) qui a finalement été censurée au Conseil constitutionnel, ce qui aurait permis aux professionnels libéraux d’économiser entre 500 et 1 000 euros, estime Michel Chassang. « On peut penser que les pouvoirs publics n’oseront plus imposer une surtaxe pour les professions libérales » espère le président de l’UNAPL.

 

Giulia Gandolfi avec Amandine Leblanc
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 2

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir