La délivrance d’antibiotiques par les vetos davantage contrôlée

La délivrance d’antibiotiques par les vetos davantage contrôlée

13.01.2014
  • La délivrance d’antibiotiques par les vetos davantage contrôlée - 1

    La délivrance d’antibiotiques par les vetos davantage contrôlée

L'Assemblée nationale a approuvé vendredi une disposition du projet de loi sur l'agriculture visant à limiter la délivrance d'antibiotiques par les vétérinaires, afin d'éviter que la résistance de l'organisme à ces médicaments ne se propage aux humains par la consommation de viande. Le texte, présenté par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, interdit notamment les remises, rabais ou ristournes ainsi que la remise d'unités gratuites lors de la vente de médicaments antibiotiques aux éleveurs. Il renforce le dispositif de suivi des ventes de ces produits et limite les marges réalisées par les vendeurs. "La consommation d'antibiotiques par les animaux, qui représente une grande part de la consommation totale d'antibiotiques dans le monde, a des conséquences sanitaires directes pour la santé humaine. En effet, l'utilisation d'antibiotiques dans l'élevage entraîne la présence de gènes de résistance dans les aliments qui peuvent se transmettre aux humains par la chaîne alimentaire", a souligné le rapporteur du projet de loi, Germinal Peiro (PS). Ce constat étant largement partagé par l'ensemble des députés présents dans l'hémicycle, car l'article a été adopté après un rapide débat. Le projet de loi, selon Germinal Peiro, va renforcer des mesures déjà prises qui ont donné des premiers résultats: le niveau d'exposition aux antibiotiques de la population animale a diminué de 15% en France au cours des cinq dernières années. Concernant les antibiotiques à usage humain, un plan été présenté en novembre par Marisol Touraine.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 3

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir