Bordeaux : échanges d’"amabilités" entre la ministre des personnes âgées et Alain Juppé

Bordeaux : échanges d’"amabilités" entre la ministre des personnes âgées et Alain Juppé

13.01.2014
  • Bordeaux : échanges d’"amabilités" entre la ministre des personnes âgées et Alain Juppé - 1

    Bordeaux : échanges d’"amabilités" entre la ministre des personnes âgées et Alain Juppé

La ministre déléguée en charge des Personnes âgées Michèle Delaunay sera en position éligible sur la liste du socialiste aux municipales Vincent Feltesse, son suppléant à l’Assemblée Nationale, a-t-elle annoncé lundi. "Dans tous les cas, je serai conseillère municipale", dans la majorité ou non, a promis Michèle Delaunay, parfois présentée comme la "tombeuse d'Alain Juppé", après lui avoir fait perdre l'élection législative de 2007, un scrutin qu'il n'a pas retenté en 2012. Selon un sondage de l'institut CSA publié en décembre, la liste conduite par Alain Juppé, soutenue par l'UMP, le MoDem et l'UDI, recueillerait 59% des voix dès le premier tour, soit plus du double du nombre de voix allant à la liste PS-EELV sur laquelle figurera donc l’opcologue bordelaise. Après cette annonce, les amabilités ont commencé de fuser entre la ministre et Alain Juppé. La première a taxé de "ringarde" la vision de l'ancien Premier ministre UMP, aux commandes depuis 1995. "Je suis moins politique que lui, je suis venue à la politique, je n'y ai pas fait mes classes", a ajouté Mme Delaunay entrée en politique en tant que conseillère municipale de Bordeaux, de 2001 à 2007, médecin et ex-responsable de l'unité de dermatologie-cancérologie au CHU de Bordeaux. "Je viens du milieu médical, ce qui me donne une certaine distance", a-t-elle ajouté. Réponse de l’ancien premier ministre : "s'il y a bien un adjectif qui ne s'applique pas à Bordeaux, c'est celui de ville ringarde", a-t-il réagi lundi matin lors d'une conférence de presse. La veille, dans un blog, il avait qualifié qualifier Michèle Delaunay de "très aigre et très inutile ministre des Personnes âgées". En juin dernier, Michèle Delaunay avait exprimé son intention de quitter le gouvernement après le vote de la loi Dépendance.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ordonnance

1 476 comprimés d'anxiolytiques délivrés en 15 jours : un généraliste dénonce les failles des ordonnances sécurisées

Pour le Dr André Linka, généraliste à Istres, c’est l’ineptie de trop. Le médecin a envoyé en juin une lettre ouverte à Agnès Buzyn, au patron de l'Assurance-maladie Nicolas Revel, à l'Ordre des...8

Encéphalite à tiques : rupture de stock des vaccins pour enfants

encéphalite à tiques

L'unique vaccin pour prévenir les encéphalites à tiques chez l'enfant, recommandé pour certains voyages, est en rupture de stock jusqu'à... Commenter

Grippe : une couverture vaccinale d'environ 20% chez le personnel en Ehpad

Ehpad

En 2010, la mise en place d'un dispositif de surveillance spécifique de la grippe dans des établissements d'hébergement pour personnes... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir