Retraite - Maudrux estime la CARMF réhabilitée par le rapport définitif de l’IGAS

RetraiteMaudrux estime la CARMF réhabilitée par le rapport définitif de l’IGAS

10.01.2014
  • Maudrux estime la CARMF réhabilitée par le rapport définitif de l’IGAS - 1

    Maudrux estime la CARMF réhabilitée par le rapport définitif de l’IGAS

Le Dr Gérard Maudrux est du genre tenace. Face aux critiques des présidents de la CSMF et de MG France sur la gestion de la CARMF, il leur avait déjà répondu en septembre. Il vient de reprendre la plume le 7 janvier pour enfoncer le clou en direction toujours des mêmes destinataires.

«Vous avez cru que nous étions incompétents, mais si cela peut vous rassurer, nous ne le

sommes pas plus que les autres...» Le ton est donné. Dans son courrier, le président de la Caisse de retraite des médecins de France estime que la version définitive du rapport de l’IGAS et notamment la synthèse sur les différents régimes complémentaires est «susceptible de vous rassurer». Premier argument du président Maudrux : l’IGAS ne fait ni mieux ni plus mal que les autres caisses des notaires, personnels navigants et autres notaires. Et si L’IGAS pointe des placements parfois risqués, «toutes les remarques faites à la CARMF, sont constatées sans exception, et au même niveau, dans tous les régimes complémentaires, tous ayant la même gestion, les mêmes méthodes, les mêmes produits.»

L’Etat, la presse et vos deux syndicats, chacun a joué son rôle...

A bien y regarder, le Dr Maudrux trouve même la comparaison plutôt flatteuse pour la caisse qu’il préside: «la lecture des autres rapports individuels montre même que la CARMF est mieux gérée que les autres, ayant moitié moins de recommandations, signant par là moitié moins de "dérives" ».

Deuxième argument avancé : c’est la réglementation prudentielle et l’insuffisance des tutelles que l’IGAS critique, plus que les régimes complémentaires qui se débrouillent comme ils peuvent dans ce maquis sans garde-corps ni garde-fous...

Au total, Gérard Maudrux continue de penser -en faisant allusion à la reprise en main de la CNAVPL dans la toute récente réforme des retraites- que "tout était prévu, écrit, et chacun a jusqu’à maintenant joué son rôle.» Et de désigner les auteurs de cette machination : «l’Etat, l’IGAS, la presse, vos deux syndicats». «Ceux qui n’ont pas en charge la gestion de ces dossiers ont été manipulés sans le savoir, je suis persuadé que c’est votre cas,» conclut-il, mordant, à l’intention de Michel Chassang et de Claude Leicher.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 3

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir