Arthrose : les rhumatos mobilisent contre le déremboursement de l’acide hyaluronique

Arthrose : les rhumatos mobilisent contre le déremboursement de l’acide hyaluronique

05.01.2014
  • Arthrose : les rhumatos mobilisent contre le déremboursement de l’acide hyaluronique-1

    Arthrose : les rhumatos mobilisent contre le déremboursement de l’acide hyaluronique

Pour les rhumatologues du SNMR, cela reste "un des rares traitements sûr et efficace de l’arthrose" qui "diminue douleur et handicap". Face aux menaces de déremboursement de l’acide hyaluronique, le Syndicat National des Médecins Rhumatologues a donc décidé d’alerter la semaine prochaine l’opinion et le ministère de la Santé sur les conséquences de cette décision : "l’arthrose va devenir une maladie orpheline, faute d’accès à des traitements utiles, bien tolérés et faciles à mettre en oeuvre", estime le SNMR dans un communiqué.

A l’origine de l’inquiétude des spécialistes, mais aussi de patients qui ont signé une pétition, figurent des avis médico-techniques rendus par la Haute Autorité de Santé ces derniers mois et défavorables au remboursement des traitements à base d’acide hyaluronique. Le syndicat en conteste la pertinence. Le SNMR souligne en effet qu’un déremboursement de la viscosupplémentation par acide hyaluronique ne laisserait comme alternative aux patients arthrosiques que le recours aux anti-inflammatoires et aux morphiniques, "aux effets secondaires parfois vitaux". Autre alternative évoquée: la chirurgie prothétique, "lourde, coûteuse et non dénuée de risques", souligne le SNMR. "Le remboursement de l’acide hyaluronique en France n’est-il pas l’une des raisons pour lesquelles on pose deux fois moins de prothèses qu’aux Etats Unis ou en Allemagne", interroge le syndicat de spécialistes ? Son intervention fait suite à de précédentes mobilisations de patients et de médecins face à d’éventuels déremboursements dans ce domaine thérapeutique.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
serge i Médecin ou Interne 08.01.2014 à 15h56

Bien d'accord avec Claude. Ce traitement m'est particulièrement efficace même avec 3 injections!
C'est encore inadmissible!!

Répondre
 
CLAUDE S Médecin ou Interne 06.01.2014 à 15h35

Une aberration de plus des fonctionnaires et assimilés car ce traitement est extrêmement efficace retardant considérablement la chirurgie.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 7

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir