Cœur artificiel : 12 jours après la greffe, le malade va bien

Cœur artificiel : 12 jours après la greffe, le malade va bien

31.12.2013
  • Cœur artificiel : 12 jours après la greffe, le malade va bien - 1

    Cœur artificiel : 12 jours après la greffe, le malade va bien

Le Français de 75 ans, premier patient à porter un coeur artificiel Carmat, est dans un "état satisfaisant", mange normalement et a pu s'asseoir trois heures, ont indiqué lundi ses médecins. "Le malade s'alimente normalement et a pu, hier après-midi, passer sans gêne notable trois heures dans un fauteuil en présence de sa famille", notent le professeur Alain Carpentier, concepteur du projet du coeur Carmat, et le professeur Christian Latrémouille, dans un communiqué émanant de l'hôpital européen Georges-Pompidou (APHP), où le patient avait reçu ce coeur artificiel, le 18 décembre. "Ses fonctions biologiques se normalisent progressivement", précisent-ils.

Douze jours après l'implantation, "l'état du malade est jugé très satisfaisant par l'équipe de réanimation conduite par les docteurs Denis Méléard et Fazia Boughenou et par son cardiologue, le professeur Michel Desnos", selon le communiqué. "Le coeur artificiel fonctionne normalement, répondant sur un mode totalement automatique aux besoins de l'organisme sans qu'aucun ajustement manuel ait été nécessaire." "La prothèse n'a nécessité aucun traitement immunosuppresseur malgré l'origine animale des matériaux bioprothétiques utilisés pour assurer une bonne comptabilité avec le sang", poursuivent les professeurs Carpentier et Latrémouille. Un nouveau bulletin sera publié dans une semaine.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir